23 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Enrôlement, contentieux, publication de la liste électorale. - La CEI dévoile son chronogramme

Les choses se précisent. Les élections municipales et régionales approchent à grands pas. La Commission Electorale Indépendante (CEI) prépare activement ses échéances. Elle a échangé, hier à son siège à Cocody-II Plateaux, avec les représentants des partis politiques.

Objectif, a situé d'entrée le président de l'institution électorale, Youssouf Bakayoko, informer les formations politiques sur le processus de révision de la liste électorale, non sans recueillir leurs avis afin d'avoir une opération inclusive, consensuelle et réussie. Selon l'ancien ministre des Affaires étrangères, son institution est à pied d'œuvre pour garantir des élections transparentes, démocratiques et ouvertes.

A sa suite, le 2ème vice-président, Gervais Coulibaly, a détaillé le chronogramme relatif à la révision électorale. A l'en croire, le processus d'enrôlement débutera, conformément à la communication du conseil des ministres, sur proposition de la CEI, le 18 juin pour prendre fin le 24 juin prochain.

A compter du 25 du même mois, a-t-il poursuivi, les données recueillies auprès des personnes enrôlées seront transférées pour leur traitement.

Le 18 juillet 2018, il sera procédé, a confié Gervais Coulibaly, à la publication de la liste provisoire. Et le lendemain, soit le 19 juillet, les partis politiques recevront officiellement la liste provisoire suivie de l'affichage. Dans la même période s'ouvrira le contentieux pour les réclamations.

Enfin, la liste définitive de la liste électorale, a indiqué le collaborateur de Youssouf Bakayoko, sera publiée 15 jours avant le scrutin. Gervais Coulibaly a rappelé les deux catégories de personnes concernées par la révision de la liste électorale ainsi que les pièces à fournir pour participer au processus.

Il s'en est suivi des échanges entre les responsables de la CEI et les représentants des partis politiques. Au terme de près d'une heure d'échange, Doumbia Brahima, secrétaire général adjoint du RDR chargé des Elections, s'est félicité de cette rencontre. Pour lui, la CEI a décidé de se rapprocher des populations en déployant 10.580 équipes d'enrôlement dans les 10.580 lieux de vote à travers le pays.

« Nous nous sommes accordés et nous avons salué la CEI d'avoir facilité la tâche aux populations », s'est-il réjoui. Avant de se féliciter du choix des pièces exigées pour se faire enrôler afin de permettre au maximum d'Ivoiriens de participer à cette opération. Cependant, a décrié Doumbia, il a été posé le cas du convoyage des électeurs.

« Le RRD n'est pas favorable à cela. La CEI nous a aussi indiqué qu'elle a pris des dispositions pour faire échec au convoyage », a-t-il confié. Samba Michel, vice-président de LIDER chargé des questions électorales, a également apprécié ces moments d'échange. « Je crois que nous sommes d'accord avec la vision de la CEI », a-t-il indiqué.

Pour lui, LIDER s'attèlera à sillonner la Côte d'Ivoire afin de sensibiliser ses militants à participer au processus de révision électorale. Notons l'absence du FPI et du PDCI à cette rencontre. Cependant, le parti doyen était présent à la rencontre de l'après-midi où la CEI a donné les mêmes informations à la société civile.

Cote d'Ivoire

Décès d'Ahmed Souané - La date de l'inhumation divise les proches et les collègues

C'est dans la nuit de jeudi que l'acteur de la série « Dr Boris » a rendu l'âme, des suites… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.