23 Mai 2018

Maroc: Secteur de la cimenterie, des Btp, de l'hôtellerie - Le Maroc dans le top 3 des investisseurs privés

Le Maroc est le troisième investisseur privé en Côte d'Ivoire, après la France et l'Ile Maurice. Et ses investissements ces trois dernières en Côte d'Ivoire se chiffrent à plus de 350 millions d'euros (environ 230 milliards FCFA) et a permis la création de milliers d'emplois.

Ces statistiques ont été révélées par l'Ambassadeur du Royaume du Maroc, SEM Abdelmalek Kettani, vendredi 11 mai dernier, lors de la première édition de "la Nuit de l'entreprise marocaine en Côte d'Ivoire", tenue dans un hôtel de la place. Et cela, en présence de nombreux chefs d'entreprises marocaines.

Le diplomate marocain a expliqué que les relations ivoiromarocaines sont très excellentes et que la coopération sud-sud impulsée par sa Majesté le Roi du Maroc est une réalité en Côte d'Ivoire. « Cette coopération sud-sud a permis de créer des milliers d'emplois.

Et nombre d'Ivoiriens recrutés dans les entreprises marocaines sont formés dans le royaume chérifien. Sa Majesté attache du prix au transfert de compétences », a relevé Kettani. Faisant remarquer qu'il y a beaucoup d'opportunités en Côte d'Ivoire et que les chefs d'entreprises marocaines en sont conscients.

L'Ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire a rassuré que son pays est disposé à accompagner le Président Alassane Ouattara dans l'atteinte de l'émergence de son pays à l'horizon 2020. Quant au président de la Chambre de Commerce et d'Industrie marocaine en Côte d'Ivoire (Ccim-ci), Saad El Hamzaoui, initiateur de cette première édition de la "Nuit de l'Entreprise marocaine en Côte d'Ivoire", il a salué l'excellente relation ivoiro-marocaine.

Aussi a-t-il exprimé sa reconnaissance aux entreprises marocaines qui ont fait confiance à l'Etat en s'installant sur le sol ivoirien. « Grâce au Cepici, les entreprises se créent en 24 voire 48h. Et cela n'est possible dans aucun pays. Le bilan est satisfaisant », s'est réjoui Saad El Hamzaoui, saluant ainsi le leadership du Président Ouattara.

Pour sa part, le vice- Gouverneur du district d'Abidjan, Samuel Mobio, a relevé que les entreprises marocaines n'ont rien à envier aux entreprises occidentales.

Le représentant du Directeur général du Cepici, Thierry Badou, a expliqué les efforts entrepris par sa structure pour arriver à créer une entreprise en 24 heures. Il a affirmé que le Maroc se positionne dans le top 3 des investisseurs privés du pays.

« Nous avons 40 à 50 entreprises marocaines qui s'implantent chaque année en terre ivoirienne, toute chose qui témoigne de la vitalité des affaires en Côte d'Ivoire », a indiqué Badou. Le Directeur régional de ciments de l'Afrique, (CIMAF), Khalil Iben Khayat Zouggari, a souligné que l'extension de son entreprise se poursuit.

Et que la ville de Bouaké va accueillir très bientôt une entreprise de production de ciment. Cette cérémonie a été une occasion pour la chambre de commerce et d'Industrie du Maroc de primer des chefs d'entreprises marocaines.

C'est ainsi que le Prix du Doyen de la communauté marocaine a été décerné à Labi Lazzak (père du comédien Walass). Le prix des grandes entreprises et le prix des Pme ont été respectivement remis à Khalil Iben Khayat et à Mohamed Teraki.

Le prix de l'amitié ivoiro-marocain a échu à Beugré Mambé et au Dg du Cepici. Quand Mme Noufissa Ben Ali s'est vue attribuer le prix de la Femme entrepreneure.

Maroc

La société Chancerelle est complice en facilitant l'œuvre du Maroc dans la colonisation

La société française, connue par la marque Connetable, qui exploite les sardines du Sahara… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.