23 Mai 2018

Congo-Brazzaville: Eau et assainissement pour l'Afrique - Le nouveau secrétaire exécutif en visite au Congo

Séjournant à Brazzaville, le Tchadien Pierre Hobab Rogoto a entamé, le 22 mai, ses séances de travail et de plaidoyer auprès des autorités congolaises et des partenaires stratégiques de l'Agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l'Afrique (EAA).

Le séjour en terre congolaise du secrétaire exécutif de EAA, Pierre Hobab Rogoto, prévoit une série de rencontres avec les ministères sectoriels : Affaires étrangères, Energie et hydraulique, Education, Enseignement supérieur, Recherche scientifique, Santé, Economie forestière, et avec le Premier-ministre, chef du gouvernement. Le but étant, entre autres, de faire le bilan des activités de EAA Congo, en présenter les perspectives, plaidoyer pour l'appui politique et diplomatique des hautes autorités congolaises pour porter le leadership de relance.

Pierre Hobab Rogoto devrait également rencontrer les partenaires stratégiques de EAA dont la Banque de développement des Etats d'Afrique centrale ; la Communauté économique des Etats de l'Afique centrale; l'OMS-Congo ; l'Unicef et l'Agence française de développement.

Avant l'étape de Brazzaville, le secrétaire exécutif de EAA a séjourné à Yaoundé, au Cameroun, et à N'Djamena, au Tchad, où il a présenté le bilan de ses cent jours et soumis la feuille de route de EAA au président du Conseil des ministres. Avec les hautes autorités de ces deux pays d'Afrique centrale, Pierre Hobab Rogoto a aussi sollicité leur appui politique et diplomatique pour porter le leadership de relance.

Créée en 1988, à la faveur de la décennie internationale de l'eau potable et d'assainissement, EAA, anciennement Crepa, est une agence innovatrice dans le développement de solutions durables d'eau et d'assainissement en vue de l'amélioration des conditions de vie de tous les Africains. « L'institution s'investit dans la mise en place des systèmes intégrés, combinant l'optimisation des approches techniques, scientifiques et les mécanismes de financement novateurs », rappelle un communiqué de presse de EAA Congo.

Basée à Ouagadougou, au Burkina Faso, EAA est passée de quinze pays membres à sa création à trente-cinq pays en 2011. Comme toute organisation, elle traverse depuis 2014 une crise profonde de gouvernance marquée par des insuffisances au niveau institutionnel et financier. Mais suite aux changements importants intervenus depuis le 27 septembre 2017 à l'issue de la session extraordinaire du Conseil des ministres de Yaoundé, l'espoir est permis pour la relance de la gouvernance de l'agence.

Congo-Brazzaville

Cour Constitutionnelle - L'ACAJ plaide pour le paiement des primes et indemnités des agents

L'ONG a adressé, le 20 septembre, une correspondance au procureur général de l'institution pour que… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.