23 Mai 2018

Sénégal: Conflit israélo-palestinien et pèlerinage à la Mecque - Idy dévoile sa "mouridité" et présente ses excuses

Après la polémique née de sa sortie sur le conflit israélo-palestinien et le pèlerinage à la Mecque, le président du parti Rewmi Idrissa Seck, qui a dévoilé sa "mouridité", reprécise sa pensée et demande pardon aux musulmans.

En conférence de presse hier, mardi 22 mai, Idrissa Seck dit ne jamais remettre en cause le prophète de l'Islam et le pèlerinage à la Mecque.

« Les ennemis disent que j'ai minimisé le prophète ou bien la Kaaba mais moi en tant que musulman et fidèle mouride, je ne vais jamais le faire», a déclaré Idrissa Seck. Mieux, dit-il, « ceux qui l'ont dit ou qui essaient de gagner la conscience des sénégalaise seront seulement fatigués mais personne ne va les croire ».

Toutefois, le leader du part Rewmi a pré- senté ses excuses à toutes les « personnes qui se sont senties blessées » suite à sa sortie. « S'il y'a un seul musulman qui en est senti blessé même si je sais que ce qu'on lui a raconté, je ne l'ai pas dit, en ce mois béni du Ramadan, je présente mes excuses à tout le monde », a déclaré Idrissa Seck.

Il a ainsi surnommé Sidy Lamine Niass « Mousailimatoul Niass ». Il faut rappeler que le patron de Rewmi avait fait une sortie sur le conflit israélo-palestinien et sur le pèlerinage à la Mecque.

Par la suite, le Pdg du Groupe Walf Fadjri Sidy Lamine a fait une conférence de presse où il a déclaré qu'Idrissa Seck « s'est auto exclu de l'Islam». Sidy Lamine Niasse a fait savoir qu'il a jugé le leader de Rewmi sur des références islamiques.

Sénégal

Des musulmans célèbrent la Tabaski ce mardi

La célébration de la fête de l'Aïd el-Kebir ou Tabaski a démarré ce mardi au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.