24 Mai 2018

Egypte: La reprise du tourisme génère des centaines de milliers d'emplois

Après avoir été presque moribond, le tourisme en Égypte semble être entré en convalescence selon les statistiques du gouvernement pour le premier trimestre de 2018 avec 83% de croissance des revenus par rapport à la même période de l'année dernière.

La croissance est impressionnante en pourcentage, mais le tourisme est encore loin d'être redevenu la locomotive de l'économie. Il a en effet rapporté 2,2 milliards de dollars durant le premier trimestre de 2018, presque deux fois les revenus de l'année dernière, mais à peine la moitié de ce qu'il rapportait en 2010.

La cause principale de cet effondrement est l'insécurité qui a découlé du chaos politique qui a suivi le soulèvement contre l'ex-président Moubarak. Restaurer la sécurité par des méthodes, pour le moins autoritaires, a été la tâche prioritaire du pouvoir égyptien.

L'autre raison de cette reprise relative est la dévaluation de 50% de la devise égyptienne qui a entraîné une baisse conséquente du coût du séjour en Égypte.

Le tourisme en mer Rouge est reparti en premier, suivi de la vallée du Nil avec pour conséquence la création de centaines de milliers d'emplois. Un enjeu crucial au moment où le gouvernement s'apprête à lever les subventions sur le carburant.

Egypte

Pays africains les plus attractifs - L'Égypte conserve sa première place

Le pays des pharaons occupe le premier rang pour la deuxième année consécutive dans le dernier… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.