24 Mai 2018

Niger: Des avocats s'émeuvent des propos du ministre de l'Intérieur

Au Niger, les avocats des leaders et militants de la société civile emprisonnés depuis près de deux mois pour la plupart, se disent surpris par les propos tenus ce mercredi matin sur l'antenne de RFI par le ministre de l'intérieur Mohamed Bazoum.

Des propos qui laissent penser que seuls huit activistes sont emprisonnés alors qu'ils sont vingt-sept militants et leaders - soit tous les principaux acteurs de la société civile - à être sous les verrous après avoir appelé ou tenté de manifester contre la loi de finances 2018 à Niamey et Zinder.

Mohamed Bazoum fait aussi allusion au climat de tension que les responsables de la société civile ont toujours cherché à instaurer et à « l'insurrection dont ils ont toujours rêvé »... Des propos qui selon eux montrent que l'affaire est bel et bien politique. Maître Cissé Abdoussalam est un des avocats du collectif qui défend les activistes.

Niger

Une mission conjointe pour vaincre la malnutrition

Au Niger, trois agences onusiennes en charge de la sécurité alimentaire achèvent, ce samedi 18… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.