24 Mai 2018

Mali: Exploitation sexuelle des enfants - Caritas Mali aux côtés des filles en situation difficile

Quinze jeunes filles à risque ou victimes d'exploitation sexuelle après un séjour au Centre d'accueil enfant pour tous de Caritas Mali viennent de recevoir chacune un kit d'installation professionnel en matière de couture et de teinture. La cérémonie de remise des équipements qui a eu lieu mardi a regroupé plusieurs acteurs impliqués dans la protection et la promotion des enfants.

Il s'agissait à travers ces Kits de favoriser la réinsertion socio-économique des filles à risque ou victimes d'exploitation sexuelle. Elles ont bénéficié chacune soit du matériel de couture d'une valeur de 120 000 F CFA ou en teinture dont la valeur s'élève à 100 000 F FCFA.

Cette donation fait suite à une prise en charge psycho médicosociale pour une durée allant de 3 à 12 mois de formation professionnelle au niveau du Centre d'accueil fille de Caritas Mali de Lafiabougou.

« Je suis ému de voir le retour de ces filles qui, au début, ont eu un moment chaud dans leur vie pour de multiples raisons. Dans la rue, beaucoup de ces filles très souvent ont été abusées sexuellement pour pouvoir bénéficier de protection », a indiqué Fabienne Diakité, représentante permanente d'ECPAT Luxembourg.

A l'en croire, cette remise de kit qui marque le départ de ces filles dans leurs familles respectives après avoir appris un projet de vie demeure un motif de satisfaction.

Pour réussir dans ce projet de vie, les filles sont accompagnées au niveau du centre par une équipe, qui au quotidien s'efforce de panser les blessures psychiques dues à l'exploitation sexuelle.

« Ces filles en vivant dans la rue développent des comportements traumatisants, une fois au centre nous nous devons de remplacer les parents, sinon nous mettre au-delà même des parents pour leur stabilisé afin de les rassurer un bien être à travers un programme d'accompagnement psycho social», a expliqué Koné Mama Keïta, responsable du centre.

Dans cet exercice, les filles bénéficient d'une prise en charge complète en matière d'hébergement, de nourriture, d'habillement et de santé. Cela en plus des programmes d'alphabétisation et l'organisation des activités sportives et récréatives en dehors du centre.

Caritas Mali dans cette mission d'accompagnement des filles en situation difficile, travaille en étroite collaboration avec Samu Social, qui s'occupe de la récupération des jeunes filles dans les rues avant leur acheminement dans les foyers.

Le programme s'inscrit dans le cadre du projet « rompre le silence autour de l'exploitation sexuelle des enfants », entièrement financé par ECPAT Luxembourg.

Sur la base des données, il ressort que le centre de Lafiabougou a accueilli du début du projet en 2015 à ce jour 120 filles avec une prise en charge psycho sociale, 105 autres filles et 6 bébés en charge médicale.

Comme résultat, on note le retour en famille de 72 des 120 filles bénéficiant de prise en charge psychosociale engendrée par des cas de mariage et de réussite professionnelle.

Cependant les difficultés majeures restent le tempérament de certaines familles, l'insuffisance du matériel de travail et surtout le non condamnation des acteurs qui restent dernière cette exploitation sexuelle des enfants dans la rue, la plupart étant dévoilées.

Mali

Assurances LAFIA-SA - Issa Mamadou Maïga jette finalement l'éponge

Après l'échec des négociations sur sa démission annoncée début août… Plus »

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.