24 Mai 2018

Congo-Brazzaville: Musique - Une tournée européenne à succès pour Ndima

Du 22 avril au 22 mai, le groupe d'artistes autochtones managé par l'ethnologue Sorel Eta a effectué sa huitième sortie en Occident, notamment en France, en Allemagne et en Suisse.

En France, le groupe composé d'artistes autochtones dits pygmées a participé de nouveau au festival du Chamanisme à Genac (après Angoulême), l'un des grands festivals d'Europe, du 26 au 29 avril. Au programme, un concert gala pour la paix, un stand d'artisanat, stage de chants pygmées et de tambours d'eau, chamanisme, échanges autour de la culture pygmée dite culture Aka avec David Motambo (le nganga), Michel, Gaston, Espérance, Angélique, Henriette, Sorel Eta, Hadrien La Vapeur et Lydia Sevette.

Du 4 au 06 mai, le groupe Ndima a passé un week-end pygmée à Uchon, en Bourgogne, avec comme activités : concert, workshop, chamanisme, danse autour du feu...

Après la France, le groupe s'est rendu en Allemagne. Dans ce pays, Sorel Eta et son équipe ont participé, du 7 au 12 mai, au festival international du chant A cappella à Leipzig. C'est un festival particulier pour ce groupe, parce que c'est le chant A Cappella, c'est-à-dire sans instruments. A Leipzig, il a donné des concerts et tenu une conférence introductive. « Ça été une première pour nous, parce que les cinq chanteuses de ce groupe ont chanté pendant soixante-douze minutes en A Cappella. Le concert de clôture s'est déroulé dans une philharmonie très magnifique à Gewandhaus Zu Leipzig, dans une salle de mille neuf cents places assises. Ce qui prouve que ce groupe est en train de prendre de l'ascendance », a déclaré Sorel Eta.

Enfin, du 17 au 19 mai, le groupe Ndima a donné un concert scolaire à Prilly, en Suisse, organisé des stages de chants pygmées au musée d'ethnographie, un vernissage de l'exposition au musée d'ethnographie sur « L'Afrique les religions de l'extase » et une conférence au même endroit sur le fusil nocturne « mobandzi » donnée par l'ethnologue Sorel Eta et David Motambo (Nganga/ Chamane).

Pourquoi le fusil nocturne « mobandzi » ? Quels sont ses effets ? Comment guérir une personne victime du mobandzi ? Quelles sont les conséquences lorsqu'on est victime du mobandzi ? Comment s'en préserver et quel en est l'effet boomerang ? Telles sont les questions auxquelles ont répondu les conférenciers.

Pointe-Noire et Brazzaville prennent le relais

Sitôt revenu au pays, le groupe Ndima s'est rendu à Pointe-Noire, capitale économique du Congo, pour participer à la Semaine culturelle des Aka à l'Institut français du Congo.

Là-bas, l'orchestre va organiser, en partenariat avec le Centre culturel russe, un concert de chants A Cappella (les voix des femmes Baaka) par cinq musiciennes de ce groupe le 30 mai. Une exposition sur le patrimoine matériel et photographies illustrant la vie des Aka sera aussi à l'ordre du jour.

Rappelons qu'avant de se rendre en Europe, le groupe avait organisé un concert au profit des élèves du complexe scolaire Joseph Perfection. Le but était non seulement de préparer cette huitième tournée européenne mais aussi de faire connaître la culture autochtone à ces élèves, une culture riche malheureusement mal connue. Il a été question aussi de promouvoir le dialogue de culture, notamment l'acceptation de l'autre dans la différence. Car, la meilleure façon de préserver une culture est de la diffuser.

Le répertoire de ce concert était fondé sur le chant A Cappella. L'opportunité a été donnée aux élèves de Joseph Perfection de s'illustrer sur scène. Une manière de susciter le côté artistique de certains d'entre eux chez lesquels sommeillent la comédie, la musique, l'ethnologie ou autres. Cette mise en valeur a permis de découvrir les élèves talentueux de cet établissement.

A titre de rappel, l'ethnologue Sorel Eta s'est trouvé une noble vocation, celle de défendre la population autochtone (pygmées) d'Afrique centrale et de promouvoir sa culture.

Congo-Brazzaville

Vie associative - Le Mouvement action jeunesse poursuit sa sensibilisation à une sexualité responsable

À l'occasion de la journée internationale de la jeunesse, l'organe juvénile de l'Association… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.