24 Mai 2018

Afrique: Investissement - La BAD plaide pour l'industrialisation de l'Afrique

L'institution financière continentale demande l'augmentation de son capital pour atteindre ses objectifs de nourrir, éclairer, industrialiser, intégrer le continent et améliorer la qualité de vie des Africains.

L'industrialisation du continent, indique le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, est nécessaire pour son développement. Ce qui passe par une augmentation générale de son capital. Ainsi, sur les dix prochaines années, il annonce un investissement de trente-cinq milliards de dollars pour accompagner l'Afrique.

« Avec plus de ressources, nous pouvons faire plus pour le continent, et la BAD accepte de relever le défi d'accélérer le développement de l'Afrique », a-t-il expliqué aux gouverneurs de l'institution financière, à l'ouverture de la 53e assemblée annuelle de la BAD à Busan, en Corée du Sud. « Nous avons la conviction que toute création de valeur ajoutée pour les économies africaines passe par l'industrialisation. Pour l'Afrique, l'industrialisation n'est pas une option, c'est une impérieuse nécessité », a-t-il martelé.

Pour le président de la BAD, l'industrialisation du continent est, toutefois, conditionnée par un leadership politique clair et assumé, des investissements massifs dans les infrastructures. Le renforcement des capacités du capital humain en investissant abondamment dans les sciences, les nouvelles technologies et les innovations. Sur le plan agricole, Akinwumi Adesina préconise « la création de zones de transformation des matières premières agricoles ».

Afrique

En deuil pour le leader visionnaire de Africare, C. Payne Lucas : 'Un arbre géant'

C. Payne Lucas, co-fondateur de Africare, et son Président pendant de longues années, et une voix… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.