24 Mai 2018

Afrique: Dette - L'Afrique n'est pa surendettée

Photo: Libération
Courbe de Croissance

L'affirmation est du président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, le 22 mai, à l'occasion des assemblées annuelles de cette institution, à Busan, en Corée du sud.

« Les pays du continent ne seraient pas surendettés, car aujourd'hui le niveau de la dette de ces pays serait de 35%. Ce chiffre est donc en dessous de la norme de 40%, en vigueur dans le milieu », selon les déclarations du président de la BAD.

Cette déclaration intervient quelques jours après celle du Fonds monétaire international (FMI), qui alertait sur le surendettement du continent. Environ 40% des pays à faibles revenus de l'Afrique subsaharienne seraient en situation de surendettement ou à hauts risques, avait indiqué l'institution de Bretton Woods.

Contrairement au FMI, qui estime que les Etats africains devraient commencer un programme de sevrage par rapport aux financements obtenus par émissions d'obligations, Akinwumi Adesina affirme que la recherche des financements sur le marché des capitaux est une bonne chose.

Cependant, malgré son optimisme sur l'état de la dette des pays africains, le président de la BAD estime néanmoins que le type de dettes contractées par ces pays pourrait causer du tort à leurs économies. Pour cela, il préconise des emprunts à des taux d'intérêt moins élevés qu'ils ne le sont actuellement (12% en moyenne en 2017, selon le FMI), ainsi que des termes un peu plus longs pour leur remboursement.

En savoir plus

Endettement - "L'Afrique n'est pas surendettée", selon la BAD

Selon M. Adesina, aujourd'hui le niveau de la dette de plusieurs pays africains est de 35%. Ce qui est, selon lui, en… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.