25 Mai 2018

Madagascar: ESPA - Ministère du Tourisme - Vers une convention de partenariat

Les étudiants de l'Ecole supérieure polytechnique d'Antananarivo (ESPA) et le ministre du Tourisme, Roland Ratsiraka se sont rencontrés hier à Vontovorona pour échanger autour des axes de collaboration possibles entre les deux entités, dans le but d'une promotion mutuelle ( du Tourisme et des étudiants).

Le Tourisme est un secteur transversal, s'il bénéficie de la promotion et de la rentabilité adéquates ; il devrait suffire- avec l'agriculture et l'industrie (verte)-, à amorcer de manière significative le développement socio-économique de Madagascar. C'est cette multisectorialité du Tourisme qui fait que, les intellectuels dont les ingénieurs polytechniciens, aient leur rôle à jouer dans la promotion de la destination Madagascar, qui avec ses 80% de faune et de flore endémiques, enregistre à peine 300 000 touristes chaque année, soit le quart des visites enregistrées par l'île Maurice (1 200 000) avec son tourisme balnéaire et ses 1 865 km2 de superficie. Dans cette optique de promotion du tourisme, les ingénieurs polytechniciens peuvent intervenir dans au moins, cinq domaines (selon Roland Ratsiraka) : les nouvelles technologies de l'Information et de la Communication (NTIC), l'Urbanisme, le Bâtiment et Travaux Publics(BTP) et l'Architecture.

Les NTIC. Avec le contexte socio-politique, le coût onéreux de la destination, le manque d'infrastructures hôtelières et l'état de délabrement avancé des infrastructures routières et aéroportuaires, le manque de promotion figure parmi les obstacles à l'essor du tourisme. Ces jeunes ingénieurs peuvent apporter leur expertise dans la création et la maintenance des sites web et des matériels de la promotion de Madagascar à l'étranger. Un peu dans le même esprit qu'une entreprise que Roland Ratsiraka a récemment visité en Chine. « Celle-ci emploie 6 000 employés chargés de la vente de destinations mondiales. Le jour où on a visité cette société, les « travel designer » nous ont montré que le Kenya totalisait à l'instant 2 000 réservations, contre seulement 4 pour Madagascar(... ) », a rajouté le ministre. Celui-ci et le président de l'ESPA ont annoncé à l'issue de la rencontre, qu'une convention de partenariat entre le Ministère du Tourisme et l'ESPA est en gestation.

L'Urbanisme, le BTP et l'Architecture. L'état de délabrement avancé des 35 000 km de route de Madagascar, auquel s'ajoute un plan d'urbanisme dont la mise en œuvre laisse à désirer, refroidit considérablement l'enthousiasme des touristes étrangers, aussi belle et exceptionnelle que soit notre île. La réfection de ces routes et la création de nouvelles peuvent être entreprises avec l'expertise des jeunes polytechniciens en BTP ou en Urbanisme, s'ils ont les qualifications requises par les normes internationales. L'adéquation de l'urbanisme au contexte local est capitale, car quand un plan d'urbanisme est mal conçu ou mal mis en œuvre, les habitants sont stressés, peu productifs, ce qui laisse une porte ouverte à l'insécurité. Les architectes notamment, peuvent proposer des produits répondant aux besoins du marché de l'éco-tourisme qui représente 80% du marché touristique de Madagascar. En créant des infrastructures d'accueil à la fois design et donnant la part belle aux énergies renouvelables par exemple. Des études ont révélé que ces infrastructures nécessitent un faible coût de production, contre une rentabilité élevée à long terme, comme le cas d'un établissement hôtelier à Nosy-Be, dont les dix bungalows écologiques sont pris toute l'année avec la nuitée à 500 euros.

Madagascar

Ravalomanana-Rajoelina - Deux ex-présidents à la reconquête de leur pays

Dans les grandes lignes, les parcours de Marc Ravalomanana et d'Andry Rajoelina ont de nombreuses similarités.… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.