25 Mai 2018

Cote d'Ivoire: Mode/Défilé « Mamma Mimia » - Dominique Ouattara, ambassadrice de charme de Wafa

Fort ravie, Wafa, débriefant avec les médias, le vendredi 25 mai, de ce défilé, annonce que son prochain challenge est d'ouvrir des franchises de sa marque dans la sous-région ainsi qu'en Europe et aux Usa.

Mode/Défilé « Mamma Mimia » : Dominique Ouattara, ambassadrice de charme de Wafa

Marraine de l'évènement et arborant avec son élégance légendaire une tenue de la créatrice de mode, par la même occasion, la Première Dame, Dominique Ouattara, s'est érigée en ambassadrice de charme de la collection « Mamma Mia » (Ma mère en italien) de Wafa. C'était le jeudi 17 mai dernier, au cinéma Majestic du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire de Cocody.

Une collection dédiée à la gent féminine et dans le droit fil de la célébration de la fête des mères, le 27 mai. En effet, initié par la styliste ivoiro-libanaise, Wafa Sarkis, pour honorer les femmes et, en particulier les mères, à quelques jours de la fête à elles dédiée, ce défilé consacre également les 10 printemps de sa carrière d'une flamboyance créative.

A l'aune d'un défilé annuel qu'elle entend, désormais muer en 4 défilés-collections annuelles dont « Mamma Mia » est l'acte 1. C'est donc naturellement qu'elle a porté son choix sur « la mère des enfants de Côte d'Ivoire », Dominique Ouattara dont l'activisme et l'élan du cœur en faveur des enfants et des femmes est d'une intensité de tous les instants, pour le parrainage de cette première.

10 printemps d'une carrière flamboyante !

La marraine de l'événement a tenu lors de son discours à rendre hommage à la créatrice de mode. Elle a tenu à la féliciter pour sa contribution dans l'essor de la mode ivoirienne. « (... ) Durant ces dix années, la créatrice n'a cessé de nous émerveiller par la précision de son travail, mais aussi par les aptitudes d'entrepreneur dont elle a su faire preuve au fil du temps. Sa marque est aujourd'hui une référence de la mode ivoirienne, avec ses majestueuses robes de mariées, ses élégantes tenues de soir et ses magnifiques créations en pagne. Aussi, je tiens à lui adresser mes vifs encouragements et lui exprimer notre fierté, de voir son ascension se confirmer année après année », a-t-elle confié. En outre, Madame Dominique Ouattara a profité de cette tribune pour féliciter tous les créateurs de mode pour leur apport dans la promotion de la culture ivoirienne à travers le monde.

Le défilé, de façon pratique, s'est décliné 4 tableaux pour le plus grand bonheur des fashionistas qui ont pris d'assaut la salle du cinéma le Masjectic. Le 1er, en 30 tenues, était consacré à l'éloge du pagne Vlisco, en exaltant des tenues de tous les jours en version femme chic et active. Quant au tableau 2, sous le prisme des matières wax et soie, s'inscrit dans le tempo du glamour, un peu dans le même tempo de l'acte 3 qui magnifie les « femmes d'honneur » avec une touche aurifère dans les tons et aspects chromatiques des tenues. Enfin, le tableau 4, ne fut autre que celui qui estampilla les « femmes majestueuses », un peu enjoué style carnaval de Rio De Janeiro (Brésil) fort irisé et ailé permettant de voguer ou, plutôt, voler sur les vagues de la fête. Le tout ponctué de prestations scéniques avec un ballet de danse orientale et un mini-récital de Chantal Taïba.

Fort ravie, Wafa, débriefant avec les médias, le vendredi 25 mai, de ce défilé, annonce que son prochain challenge est d'ouvrir des franchises de sa marque dans la sous-région ainsi qu'en Europe et aux Usa.

Cote d'Ivoire

Marché des Titres Publics - Quand le Sénégal et la Côte d'Ivoire retiennent toujours le marché

Au cours du mois de mai 2018, le volume des ressources levées sur le marché financier régional a… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.