26 Mai 2018

Niger: Les autorités s'inquiètent de la présence des réfugiés soudanais à Agadez

Nous reparlons de la précarité au Niger, des réfugiés soudanais originaires du Darfour. Depuis décembre 2017, près de 2 000 personnes affluent de manière ponctuelle sur Agadez. Leur statut reste flou, dans cette ville du centre du pays déjà préoccupée par la gestion des migrants qui abandonnent leur voyage pour l'Europe.

Ils ont traversé le désert avec un sac à dos ou une petite valise : près de 2 000 réfugiés soudanais, originaires du Darfour, ont fui la Libye ces derniers mois pour gagner le Niger. Bien souvent, ces personnes ont fait la difficile expérience de la détention en Libye. Certains réfugiés racontent avoir été victimes de pratiques esclavagistes dans des sites agricoles.

Ils arrivent à Agadez l'esprit bouleversé, avec un statut qui reste encore flou, comme l'explique Vincent Cochetel, l'envoyé spécial du Haut Commissariat aux réfugiés dans le sud de la méditerranée. « Il faut qu'on comprenne mieux un petit peu le mouvement. Il faut vraiment séparer les gens en sous-groupes en fonction des motifs pour lesquels ils ont quitté le Soudan, le Tchad et essayer de trouver des solutions différenciées pour ces gens-là. Et puis il y a une grande peur au niveau des autorités du Niger que toute action positive entraine un appel d'air, parce qu'il y a malheureusement d'autres milliers de Soudanais et autres ressortissants de pays tiers du Sahel. »

À Agadez, habitants et autorités expriment un certain scepticisme sur la présence de ces personnes, notamment Rhissa Feltou, le maire de la ville. « Nous avons une masse importante, plus d'un millier de Soudanais qui sont passés par Agadez. Et cela crée encore un phénomène nouveau qui nous préoccupe. Ces personnes-là, malheureusement, sont dans une situation parfois un peu difficile à soutenir. Au regard effectivement de l'insécurité, de l'instabilité de la Libye, je pense que les menaces sont là et existent. »

Signe de leur précarité : il y a une dizaine de jours, 145 demandeurs d'asile ont été expulsés vers la Libye, notamment en raison de questions d'ordre sécuritaire.

Niger

Des Nigériens trouvent la mort dans incendie au quartier Adéwui à Lomé

L'information d'après nos confrères de L-Frii aurait été communiquée ce Lundi matin… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.