26 Mai 2018

Congo-Kinshasa: Maladie à virus d'Ebola - L'Unicef met en place des mesures de protection dans des écoles

L'initiative prise par l'agence onusienne à Mbandaka, dans la province de l'Equateur, permettra de couper rapidement la chaîne de transmission de l'épidémie mortelle.

Pour épargner les élèves des zones affectées par Ebola, l'Unicef vient de mettre en place un dispositif de protection. « Les écoles sont des lieux privilégiés pour engager les enfants et leurs communautés dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. C'est pourquoi, l'Unicef met en place des mesures pour minimiser le risque de transmission dans les écoles, y compris la prise de température et le lavage des mains », a déclaré le Dr Gianfranco Rotigliano, représentant de l'Unicef en RDC, de retour de la province de l'Equateur.

Dans les trois zones de santé touchées par l'épidémie, l'agence onusienne s'emploie à intensifier ses efforts de prévention en procédant installant des unités de lavage des mains dans deux cent soixante-dix-sept écoles. En sus de cela, elle se déploie aussi dans des communautés en soutenant des activités de sensibilisation auprès de plus de treize mille enfants à Mbandaka, Bikoro et Iboko.

L'Unicef est également préoccupé par le bien-être des enfants dont des proches ont contracté la maladie. «Les enfants dont les parents ou les soignants meurent d'Ebola ou qui vivent isolés parce qu'ils ont été en contact avec une personne infectée ont besoin d'un soutien psychosocial », a indiqué le Dr Rotigliano.

Travaillant en étroite collaboration avec les communautés pour promouvoir des comportements qui aident à stopper la transmission, tels que des enterrements sécurisés et le lavage des mains, l'Unicef engage aussi un dialogue avec les dirigeants de ces communautés, mène des campagnes de sensibilisation de porte-à-porte. À Mdandaka, sept cent six acteurs communautaires ont été identifiés et sont déployés pour la communication sur la prévention du virus Ebola et l'engagement social de la communauté.

Les flambées antérieures de la maladie ont démontré le besoin de travailleurs sociaux pour identifier et aider les enfants vulnérables. Vingt-deux agents psychosociaux, formés par l'Unicef et ses partenaires, apportent une aide aux familles touchées par l'épidémie. Par ailleurs, l'Unicef soutient également vingt-trois familles et leurs enfants dont des proches ont été infectés par le virus Ebola en leur fournissant des kits et des rations alimentaires.

Congo-Kinshasa

Le M23 menace de reprendre les armes

Le M23 menace de reprendre les armes si le processus électoral n'est pas inclusif, transparent et libre. Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.