28 Mai 2018

Ile Maurice: Lorette de Quatre-Bornes - Les suspensions «illégales» des professeurs décriées

«Aret dictature dans LCQB», «Enn la honte pou lédikasion», «Directer PSEA péna so place dans PSEA», «Directer PSEA lev paké alé»...

Ce sont là des slogans que scandaient les participants lors d'une démonstration pacifique contre des suspensions «illégales» au collège Lorette de Quatre-Bornes, ce lundi 28 mai, devant l'établissement scolaire. Il s'agit d'une initiative de la Secondary and Preparatory School Teachers and Other Staff Union (SPSTOSU) de concert avec la Federation of Civil Service and Other Unions (FCSOU).

Les manifestants ont fait part de leur mécontentement par rapport à la suspension de trois enseignantes pour avoir refusé de remplir la fiche de présence de leurs élèves. Ils réclament même la démission du directeur de la Private Secondary Education Authority qui, disent-ils, n'a plus sa place au sein de cet organisme.

Ces dernières, qui enseignent les mathématiques, le français et l'espagnol, avaient précisé, pour leur part, que cette tâche ne relève pas de leur scheme of duty.

Suspendues depuis le lundi 5 février, les trois enseignantes se sont tournées vers la Secondary and Preparatory School Teachers and other Staff Union et le ministère du Travail.

Ile Maurice

NTA - Ils voulaient obtenir un certificat de «fitness» contre paiement

Ils ont déboursé entre Rs 200 et Rs 500 pour obtenir leur certificat de fitness sans pour autant que leurs… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.