29 Mai 2018

Cameroun: Deux enlèvements dans des établissements scolaires dans la zone anglophone

Photo: Ebola Deeply
Une salle de classe (archive)

Dans le Sud-Ouest du Cameroun, pour la première fois depuis le début de la crise anglophone en 2016, des responsables d'établissements scolaires ont été enlevés. Selon plusieurs médias locaux, la proviseure d'un lycée bilingue et le principal d'une école baptiste ont été kidnappés par un groupe de personnes armées, alors que la période des examens débute pour les élèves.

Les deux enlèvements ont eu lieu en l'espace de 72 heures, il y a quelques jours (NDLR: le 25 mai selon certains médias). Inquiet, le représentant de l'Association des enseignants du Cameroun, Tameh Valentine Nfon, s'est renseigné auprès des autorités de Buea. Il y a eu une demande de rançon, explique t-il à TFI.

«Les gens ne peuvent pas continuer à vivre dans la peur !... » ajoute t-il. Les autorités tentent d'assurer la sécurité mais des personnalités publiques ou fonctionnaires de l'Etat avaient déjà été ciblés par des enlèvements. « Il n'y a pas suffisamment de protection », conclut-il.

il y a une détermination des étudiants (pour passer leurs examens), ils ne peuvent pas perdre deux années. Et les professeurs sont vraiment choqués, ils veulent seulement faire leur travail

Cameroun

Cameroun anglophone - Nouvelle journée ville morte à Kumba

Les « Ghost Town » (villes mortes en français), voilà l'une des armes utilisées par la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.