Sénégal: L'Apr dément le leader du PDS

Photo: Walfadjri
Karim Wade en compagnie de ses avocats

L'Alliance pour la République dément les propos de l'ancien président, Abdoulaye Wade, qui a accusé son successeur de vouloir confisquer sa maison au Point E. « La justice sénégalaise, encore moins le président Macky Sall, n'ont jamais ordonné la saisie d'aucun bien de Me Abdoulaye Wade, ni sa maison du Point E, ni un quelconque immeuble », lit-on dans un communiqué publié par l'Apr.

L'Alliance pour la République souligne que « la procédure d'enrichissement illicite concerne Karim Wade, fils de l'ancien président « qui a été condamné à six ans avant d'être gracié par le président Macky Sall ». Toutefois, a précisé le communiqué, « il reste sous le coup de la condamnation à payer 138 milliards de Cfa ».

« Si un huissier s'est rendu chez les Wade, c'est uniquement parce que c'était la dernière adresse de M. Karim Wade. Aussi, parler de saisie d'une maison relève d'une contre-vérité manifeste pour abuser une opinion pourtant avertie », a fait remarquer l'Apr.

Le texte indique que Me Abdoulaye Wade extrapole en affirmant que le président Macky Sall a fait une déclaration de patrimoine de « 7milliards » qu'il aurait reçus de Me Wade.

D'abord, a démenti l'Apr, « le président Sall n'a jamais fait une telle déclaration de patrimoine ». « Ce sont les officines mafieuses qui, au lendemain de l'alternance de 2012, incapables de digérer leur défaite, ont, du fond de leur posture revancharde et antidémocratique, tissé toutes sortes de contre-vérités pour porter atteinte à l'image du président nouvellement élu », souligne-t-on.

« Ensuite, le président Macky Sall n'a jamais dit qu'il a reçu 7 milliards de Me Abdoulaye Wade pour la bonne et simple raison que cette somme n'existe que dans les officines mafieuses de ses auteurs. Me Abdoulaye Wade ne peut fournir aucune preuve du contraire », insiste l'Apr.

L'Apr souligne que « le président Macky Sall a tenu le pari, depuis qu'il était dans l'opposition, de ne pas regarder dans le rétroviseur ».

« Depuis la rupture historique conclue par la défaite sévère de Me Wade qui voulait, au prix de plusieurs morts, imposer son fils au peuple sénégalais, grâce à un projet de dévolution monarchique du pouvoir, le président Macky Sall a fait preuve de grandeur et de hauteur au point de n'avoir jamais prononcé le nom de son prédécesseur », martèle l'Apr.

« Il a refusé de descendre dans les bas-fonds où l'a voulu entrainer l'aile revancharde et extrémiste du Pds, préoccupé qu'il est par l'œuvre de redressement et de construction du Sénégal », ajoute le communiqué signé par Seydou Guèye, le Porte-parole.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.