30 Mai 2018

Egypte: Liverpool - Mohamed Salah peut-il remporter le Ballon d'Or ?

Photo: Flickr
Ballon d'or

Voilà dix ans que ça dure, et peu d'indications comme quoi cela devrait cesser dans les années qui viennent. Et pourtant, chaque année, les fans de foot se demandent qui pourra détrôner Lionel Messi et Cristiano Ronaldo des deux premières places du classement du Ballon d'Or France Football, qui récompense le meilleur joueur de la planète de l'année écoulée.

Il faut remonter à 2010 pour voir un autre joueur parmi les deux premiers, il s'agissait alors d'Andrès Iniesta, qui vient tout juste aujourd'hui de prendre sa pré-retraite au Japon sans jamais donc être parvenu à remporter ce plus prestigieux des trophées individuels. Et il faut remonter encore plus loin pour voir un vainqueur en dehors de ce fameux duo, en 2007 et le titre de Kaka devant... Cristiano Ronaldo et Messi, déjà là. Un football datant déjà d'une autre époque pourtant.

La liste des joueurs qu'on a pensé pouvoir détrôner les deux buteurs en série du Real et du Barça tient sur les doigts d'une main, il y a eu le duo Xavi-Iniesta au faite de sa gloire, et Griezmann en 2016, mais ses échecs en finale de la Ligue des Champions et de l'Euro, à chaque fois face à Ronaldo, lui auront coûté cher. Toutefois, cette année, un autre nom commence à se susurrer sur les lèvres des spécialistes comme potentiel successeur, et ce n'est autre que l'égyptien Mohamed Salah, auteur d'une saison ébouriffante.

L'Afrique au Ballon d'Or, une rareté

Un seul joueur africain, dans toute l'histoire de la récompense, est apparu dans les trois premiers du classement final, il s'agit de George Weah, l'actuel président du Liberia, qui remporta en 1995 le titre, qui plus est. Mais cela reste un palmarès proche du néant. Il faut dire qu'avant cette date, le magazine France Football n'attribuait sa récompense qu'aux joueurs européens, ce qui explique pourquoi des joueurs comme Pelé ou Maradona ne l'ont jamais remportée.

Malgré tout, sur les 23 dernières années depuis l'ouverture du concours au monde entier, la présence d'un seul joueur africain sur les 69 ayant terminé sur le podium est une sévère anomalie quand des talents comme Drogba ou Eto'o ont été oubliés. Mais cette année pourrait être celle du retour de l'Afrique sur le podium avec Salah. Auteur de 32 buts en championnat et de 11 autres en Ligues des Champions, ainsi que de formidables performances lors des quarts et des demi-finales de la reine des compétitions européennes, aucun joueur n'a été plus décisif que lui cette année.

Deux tournants à bien gérer

Mais pour espérer doubler le génial duo en décembre, c'est déjà maintenant que cela se joue pour lui avec deux échéances importantissimes. La première est perdue déjà, la finale de la Ligue des Champions dans laquelle le Real Madrid (de Ronaldo) a fait tomber Liverpool. De plus, Salah s'est blessé à l'épaule, mettant peut-être en danger sa participation à la Coupe du Monde avec l'Égypte. La Coupe du Monde est encore plus important, mais aussi plus délicat, car les Pharaons sont loin d'en être les favoris, avec une cote de 126 contre 1 sur BetStars, très loin des cotes plus faibles de l'Argentine de Messi et du Portugal de Ronaldo.

Mais, même après avoir perdu la Coupe aux grandes oreilles, si jamais Salah venait à emmener l'Égypte au moins jusqu'en quarts de finale de la Coupe du Monde (car aller plus loin serait véritablement un exploit incroyable), alors il serait possible que l'hégémonie de Messi et Ronaldo soit enfin rompue grâce à l'inattendu Salah, l'Égyptien.

En savoir plus

Mondial 2018 - L'Egyptien Mohamed Salah absent «3 à 4 semaines»

L'attaquant de l'équipe d'Egypte, Mohamed Salah, devrait normalement être indisponible pendant «… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.