30 Mai 2018

Congo-Kinshasa: Le nouveau commandant de la Force MONUSCO célèbre la journée des casques bleus à Beni

communiqué de presse

Alain COULIBALY — Beni, le 29 mai 2018 - Le Général Elias Rodriguez Martins Filho, nouveau commandant de la Force de la MONUSCO, a choisi Beni, dans le Nord-Kivu, pour commémorer la Journée internationale des casques bleus de l'ONU, le mardi 29 mai 2018.

Dans son discours prononcé lors de cette commémoration, le Général Elias a rendu un hommage appuyé aux soldats de la paix tombés sur le champ d'honneur, parmi lesquels, les 15 militaires tanzaniens tués sur leur base de Semuliki et les a encouragés à persévérer dans leurs efforts pour un rétablissement de la paix dans une zone en proie à une insécurité récurrente.

Le chef de bureau de la MONUSCO-Beni, Evert-Diederik Kets, a réaffirmé la disponibilité des casques bleus, en poste à Beni, à s'engager résolument dans les opérations visant à éradiquer les groupes armés qui endeuillent cette partie de la RDC.

Auparavant, le maire adjoint de Beni, Modeste Bakwanamaha, représentant le maire de la ville de Beni, a salué les efforts fournis par les casques bleus, demandé une minute de silence en la mémoire des soldats disparus et souhaité une collaboration encore plus accrue entre les forces de la MONUSCO et les FARDC.

L'autre temps fort de cette cérémonie, qui se voulait brève et symbolique, la visite des stands : en effet, les contingents des FIB (malawite, tanzanien, sud-africain) et indien, népalais, en bangladais ont érigé des tentes sur les lieux de la manifestation ; le camp des indiens à Madiba Base.

Le Force Commander, les autorités locales et le chef de bureau de la MONUSCO ont été les premiers à parcourir les différents stands et recevoir les informations des soldats sur leurs activités et leurs préoccupations.

Ce fut ensuite le tour des différentes composantes de la populations de Beni : les jeunes, les femmes, les religieux, les représentants de diverses associations d'interagir avec les casques bleus.

Une proximité visiblement appréciée par tous et reconnue comme un des moyens pour atténuer ce sentiment anti-MONUSCO qui est en train de resurgir suite à la reprise des massacres, ajouté cela, ces promesses de lendemains meilleurs nées par la dernière mission, à Beni, de la SADC (30 membres) et du Siege de l'ONU, ainsi que la nomination d'un nouveau Force Commander et d'un nouveau Commandant de la Force d'intervention.

Congo-Kinshasa

Les autorités devraient déclarer la fin de l'épidémie d'Ebola la semaine prochaine

Les autorités congolaises se préparent à déclarer dans une semaine la fin de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.