30 Mai 2018

Afrique: Agriculture - Les solutions OCP en Afrique au Sud du Sahara

Une nouvelle fois, le groupe OCP (Office chérifien des phosphates) souligne, son engagement pour le développement d'une agriculture africaine durable et productive, ainsi que l'accompagnement des femmes agricultrices africaines. En effet, il vient d'apporter un soutien conséquent à la 2ème édition d'African Women in Agriculture, AWA 2018.

A ce rendez-vous, initié par « Believe in Africa » avec le soutien, de l'Initiative Nationale du Développement Humain (INDH), de l'Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), de ONU Femmes, ainsi que de l'US African Development Foundation, les participants ont pu échanger sur les défis que connait le secteur agricole africain, le rôle des femmes africaines en tant que partie prenante dans son développement, ainsi que des solutions et mesures de soutien à mettre en place pour favoriser leur implication et améliorer leurs conditions de travail.

La manifestation, qui s'est déroulée, il a y un peu moins de deux semaines à Marrakech, a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités africaines, telles que la Première Dame du Niger et marraine d'AWA 2018, Mme Aissata Issoufou, accompagnée d'une importante délégation de ministres et de femmes d'affaires africaines.

Lors de son intervention sur la démocratisation de l'accès aux intrants, Jihane

Ajijti, d'OCP AFRICA a rappelé que : «Près de la moitié de la population agricole en Afrique sont des femmes, il est donc primordial d'œuvrer pour une meilleure inclusion de la femme dans les écosystèmes agricoles ». Elle a indiqué que l'engagement d'OCP AFRICA qui accompagne ces femmes en mettant en place des projets spécifiques et adaptés à leurs besoins, leur donnant accès à des financements pour investir dans des engrais de qualité et surtout des débouchés pour leur production.

Un OCP School Lab, au pays du phosphate

Au Sénégal, pays pourtant riche en phosphate, le coup d'envoi de l'OCP School Lab vient d'être donné. Ce programme, réalisé par OCP Africa, en partenariat avec l'Association Sénégalaise pour la Promotion du Développement à la Base (ASPRODEB), a démarré le 17 mai 2018 dans la région de Saint -Louis, au nord du pays. Il consiste en une caravane de sensibilisation, fournissant aux agriculteurs des recommandations d'utilisation d'engrais, ainsi qu'une formation aux bonnes pratiques agricoles. Il nous a été précisé aussi qu'il sillonnera les régions agricoles du pays durant 4 mois pour rencontrer les agriculteurs et leur offrir un accompagnement pour la fertilité des sols, ainsi que des recommandations d'application d'engrais.

L'objectif est d'accompagner et de former environ 10 000 agriculteurs à l'utilisation de l'engrais adapté et à l'adoption des techniques de fertilisation raisonnée et ceci, afin de les aider à augmenter les rendements de leurs récoltes. Il est utile de souligner que composé d'une école itinérante et d'un dispositif digital, OCP School Lab accompagne les agriculteurs, à travers des sessions de sensibilisation aux bonnes pratiques agricoles au niveau de 50 sites préalablement choisis (de Saint-Louis à Bakel). OCP School Lab s'appuie également sur un outil digital (Nutrient Expert) alimenté par l'International Plant Nutrition Institute (IPNI). Une solution permettant de générer des recommandations d'engrais directement auprès de l'agriculteur. Soutenu par l'ensemble des acteurs impliqués dans l'appui au développement agricole de la zone, le programme s'exécutera en deux étapes : avec un premier passage par la Vallée du Fleuve Sénégal puis par les zones du Bassin arachidier et les Niayes. Ce sont 4 spéculations qui sont ciblées, à savoir le riz (dans la région du Fleuve), les cultures horticoles (dans la zone des Niayes), le maïs et l'arachide (dans le Bassin arachidier ).

Sénégal

Décès de Kofi Annan - Le continent perd un illustre fils, le monde perd une boussole

Dans un monde où certains ont déclaré «la guerre à la paix» selon… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.