31 Mai 2018

Guinée: Conakry - L'arrestation d'une vendeuse enceinte irrite la colère des femmes à Matoto

Les femmes du marché de Matoto en banlieue de Conakry étaient dans la rue ce jeudi 31 mai 2018 pour dénoncer l'emprisonnement d'une de leur par Geneviève Millimouno épouse de l'ancien ministre Zaïnoul Abidine Sanoussy.

Les manifestantes qui ont bloqué la circulation sur l'autoroute Fidel Castro scindaient "Zaïnoul kafiri nàra" en langue nationale soussou qui veut dire Zaïnoul est une mécréante.

Madame Zaïnoul accuse sa prisonnière de l'avoir injuriée.

"Ces femmes viennent s'asseoir devant ma cour. J'ai voulu interdire cela, cette femme là et sa fille m'ont insulté il y a presque trois semaines.

Je ne sais pas pourquoi elles vont s'installer durant deux ans devant chez moi ici. Je suis allée voir l'administrateur du marché, il m'a dit qu'il fera en sorte qu'elles quittent.

C'est ce qui fut fait. Après un mois, elles sont revenues aussi. Elles ont bloqué la sortie, difficilement la voiture sort. J'étais obligé de revendre ma voiture pour ne pas qu'elle se gâte parce qu'elle ne bouge pas de ma cour", s'est-elle défendue.

Aux dernières nouvelles, la vendeuse incarcérée aurait recouvré sa liberté.

Guinée

Dinguiraye - La flambée du prix de bélier inquiète les fidèles musulmans

A l'instar des pays musulmans du monde, la Guinée doit célébrer dans quelques jours la fête… Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.