3 Juin 2018

Sénégal: Le public s'impatiente, les joueurs tempèrent

Avec zéro succès en trois matchs de préparation, ça commence à faire beaucoup pour les suiveurs des Lions de la Teranga qui tentent dans leur antre de Vittel , en France, de faire passer des ondes positives appelant à la patience puisque l'essentiel sera d'être prêt le 19 juin et pas avant.

L'équipe du Sénégal qui a fait son "au revoir" au stade Léopold Sédar Senghor rempli à moitié était attendue pour ne faire qu'une bouchée du "modeste" Luxembourg.

Au finish, c'est un tristounet 0-0 qui n'a pas eu l'heur de rassurer les supporters surtout après les deux premiers matchs nuls contre l'Ouzbékistan (1-1) et la Bosnie (0-0) en mars dernier. Dans la soirée de jeudi les émissions interactives des radios ont bruit de ces complaintes et plaintes des fans.

"Comment pourrait-on battre des équipes bien organisées comme la Pologne et la Colombie, si on est incapable de gagner devant les Luxembourgeois, se sont-ils interrogés.

Les observateurs et les autres commentateurs ont comme jeté de l'huile sur le feu à l'image de l'ancien international, Cheikh Sidy Ba ajoutant "ça craint !".

"Aucune victoire en trois matchs de préparation, ce n'est pas l'idéal", a commenté l'ancien défenseur central qui fait partie des faiseurs d'opinion et qui ce soir sévissait sur la TFM qui avait diffusé la rencontre.

Et pour avoir des ondes positives, il faut prêter une oreille attentive du côté des joueurs à l'image du capitaine, Cheikhou Kouyaté qui rappelle qu'il ne s'agissait que d'un match de préparation.

"Le plus important, c'est d'être prêt le 19 juin contre la Pologne", a indiqué le milieu de terrain international de West Ham qui a joué défenseur central lors de cette rencontre.

Et les nombreuses occasions des Lions ne semblent pas avoir pesé lourd dans la balance du côté des supporters.

Conscient de ce pessimisme ambiant, le staff technique a jugé bon de laisser les joueurs prendre la parole.

Idrissa Gana Gueye qui est un abonné de l' équipe nationale a voulu rassurer : "on changera de visage au prochain match". Avant de souligner : "le contenu n'a pas été mal. Au contraire, il a été bon", a souligné le milieu de terrain d'Everton soulignant que les Lions avaient encore le temps de peaufiner leur stratégie.

Joueur le plus en vue durant cette confrontation, Mbaye Niang est resté dans cette volonté de dire que le meilleur est à venir estimant que le groupe n'en est qu'au début de sa préparation.

Mais la commotion cérébrale dont a été victime Mame Biram Diouf, les blessures ayant affecté Saliou Ciss (Valenciennes) et Ismaila Sarr (Rennes) n'ont pas permis de dissiper les craintes.

Sénégal

La FIFA menace de suspendre le Nigeria et le Ghana

La Fifa menace de suspendre les fédérations du Nigeria et du Ghana, à cause d'ingérences… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.