5 Juin 2018

Afrique Centrale: Fièvre Ebola - Le Cameroun en état d'alerte

Avec la résurgence du virus en République démocratique du Congo, le pays a redoublé sa surveillance épidémiologique.

Depuis quelques semaines, l'épidémie de fièvre hémorragique a refait surface en République démocratique du Congo (RDC). Le bilan affiche 52 cas présumés, probables ou confirmés de fièvre Ebola recensés par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui prend ce foyer au sérieux.

La preuve, cette organisation a annoncé qu'il faut se préparer au « pire des scénarios puisque la ville de Kinshasa fait désormais état de 22 décès ». Des chiffres jugés élevés et suffisants par l'OMS pour contenir le risque de propagation de l'épidémie.

Le lundi 21 mai dernier des équipes de spécialistes ont été déployées pour tenter de contenir un foyer de la fièvre hémorragique près de la ville de Bikoro, dans la province de l'Equateur à environ 500 kilomètres au Nord-Est de la capitale Kinshasa, à la frontière avec le Congo. Un pays voisin du Cameroun.

Au niveau régional, neuf pays ont été mis en « état d'alerte » et le risque est jugé élevé pour la République centrafricaine et la République du Congo, en raison de leur proximité avec le fleuve Congo, relève l'OMS.

Au Cameroun, pour parer à toute éventualité, le comité de surveillance épidémiologique a mis en place un dispositif. CT a rencontré le Dr Aristide Stéphane Abah Abah, chef de service de la surveillance épidémiologique qui éclaire la lanterne des populations sur les précautions à prendre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.