5 Juin 2018

Congo-Kinshasa: Nord Kivu - Le Force Commander visite le secteur central de la force onusienne

communiqué de presse

Goma, le 4 Juin 2018 - « La coopération entre les FARDC et la MONUSCO est une réalité. Une coopération qui a pour finalité la neutralisation des groupes armés afin de garantir la protection des civils et la stabilisation de la région », a affirmé à Goma, le nouveau Commandant de la force de la MONUSCO, le lieutenant général Martins Filho, en mission au Nord Kivu.

Nommé le 13 avril 2018 par le Secrétaire général des Nations Unies à cette fonction, le lieutenant général Martins fait la tournée des brigades sous son commandement.

A l'issue de sa visite ce lundi, au quartier général du Secteur central de la force de la MONUSCO, il définit ses priorités en ces termes : « Ma priorité sera de travailler sur la protection des civils, d'appuyer la stabilisation du pays, la paix, la sécurité et le cadre de concertation ».

Selon le général Martins Filho, « la MONUSCO va continuer à soutenir le gouvernement de la RDC dans la neutralisation des groupes armés qui demeurent une menace pour la population de la RDC et du Nord - Kivu ».

« La MONUSCO soutient les FARDC dans la neutralisation des groupes armés et ensemble nous allons parvenir à cet objectif qui consiste à la protection des civils dans ce pays et la stabilisation de cette belle région », a-t-il insisté

Le Secteur central de la force de la MONUSCO couvre les provinces du Nord-Kivu, du Maniema, de la Tshopo et du Sankuru.

Le lendemain de cette visite, le Lieutenant général Martins Filho s'est rendu dans les territoires de Rutshuru et Lubero.

Congo-Kinshasa

Nouvelle attaque de groupes armés dans le territoire de Djogu

En Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, des soldats et des assaillants ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.