6 Juin 2018

Tanzanie: Zanzibar International Film Festival - « Antananarivo Tiako ianao » de Hamy Ratovo sélectionné

Toujours sur la route, « Antananarivo Tiako ianao » de Hamy Ratovo continue son périple dans les festivals internationaux. Cette fois, le court-métrage est en lice au Zanzibar International Film Festival.

« Ce film est dédié aux victimes oubliées, guidées par des leaders irresponsables, sous les balles des dirigeants impunis ». Ce passage troublant du générique du film percute les âmes, et se prend aux mots dans « Antananarivo Tiako ianao ». Le sujet poignant traité par Hamy Ratovo dans ce court-métrage lui a valu d'être en lice dans de nombreux festivals de film internationaux. Après son passage au Backup Kurzfilmfestival en Allemagne, le film est sélectionné Zanzibar International Film Festival qui se tiendra du 7 au 15 juillet.

Pour Hamy Ratovo, parler d'histoire, particulièrement des crises politiques malgache lui tenait à cœur. Ce phénomène de mouvement populaire spontané ou orchestré et qui finit dans un bain de sang sous les balles de la garde présidentielle, est devenu récurrent à Madagascar. Selon le réalisateur, « Certes, c'est un sujet délicat, mais si personne ne l'aborde de manière non partisane dans l'espace public, afin d'ouvrir un débat et susciter des actions concrètes de prévention, alors on restera croupis à jamais dans un système d'impunité qui aboutira incessamment aux mêmes résultats »,relate-t-il tout en pensant qu'il est aussi de son devoir en tant que cinéaste et sociologue de surcroît, de contribuer à rafraichir la mémoire populaire afin qu'on cesse de revivre les mauvais passages de notre histoire.

Plus qu'un film. Bien plus qu'un simple scénario, l'histoire a particulièrement touché le réalisateur. « 7 février 2009, un oncle m'appelle pour filmer la marche vers le palais d'Ambohitsirohitra mais j'étais à Majunga. Quelques heures après son coup de fil, la fusillade éclate avec les résultats qu'on connait: officiellement 37 tués dont un caméraman qui reçoit une balle dans la tête. Ce caméraman aurait pu être moi. Je me suis toujours dit qu'il fallait que je fasse quelque chose autour de cet événement, cinématographiquement » continue-t-il, toutefois, « Antananarivo tiako ianao » ne se limite pas à cela car il est avant tout, l'histoire intime d'un personnage qui fait face à l'idée de l'exil. Une aventure que les festivaliers de l'Africajarc aura également le loisir d'apprécier.

Tanzanie

Naufrage en Tanzanie - Au moins 207 morts et de nombreuses questions

Le bilan du naufrage du ferry MV « Nyerere » dans le sud du lac Victoria s'est encore alourdi ce samedi 22… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.