6 Juin 2018

Libye: Le Conseil de sécurité appelle à la tenue d'élections crédibles, pacifiques et ouvertes en Libye

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé ce mercredi à la tenue d'élections crédibles, pacifiques et ouvertes en Libye en vue de parvenir à un pays uni et stable, la situation politique et sécuritaire actuelle n'étant pas « tenable ».

Des élections législatives et présidentielle sont prévues le 10 décembre 2018.

Dans une déclaration de sa Présidence, le Conseil de sécurité se félicite, à ce titre, des préparatifs techniques que poursuivent le gouvernement d'entente nationale et les institutions libyennes, dont la Haute commission électorale nationale, en vue de la réussite de la première série d'inscriptions sur les listes électorales.

Le Conseil demande aux États membres d'exhorter tous les Libyens à travailler de façon constructive pour faire en sorte que les conditions voulues pour les élections nationales, sur les plans technique, législatif, politique et de la sécurité, soient mises en place.

Le Conseil demande, en outre, à tous les Libyens d'améliorer le climat dans lequel se dérouleront ces élections, notamment en contribuant dans un esprit constructif à l'unification des institutions militaires et économiques libyennes.

« Il est nécessaire que les États membres cessent de soutenir les institutions parallèles qui prétendent représenter l'autorité légitime mais ne sont pas parties à l'Accord politique libyen », insistent les membres du Conseil dans cette déclaration.

Le Conseil note avec satisfaction que les premières élections municipales depuis 2015 se sont tenues dans le calme dans la ville de Zaouïa, le 12 mai 2018, ce qui marque le début des élections municipales qui auront lieu dans tout le pays.

Enfin, le Conseil se félicite de la dynamique créée par la conférence internationale sur la Libye organisée à Paris, le 29 mai 2018, en présence notamment du Président du Conseil présidentiel libyen, Fayez al-Sarraj, du Président de la Chambre des représentants, Aguila Saleh, du Président du Haut Conseil d'État, Khaled Meshri, et du général Khalifa Haftar, commandant de l'Armée nationale libyenne.

Les membres du Conseil saluent leur engagement, tel qu'énoncé dans la déclaration de Paris, d'œuvrer de « manière constructive » avec l'ONU en vue d'organiser des élections législatives et présidentielle crédibles et pacifiques et d'en respecter les résultats.

Libye

Le retour volontaire des migrants fuyant la Libye

L'Etat d'Edo est le territoire du Nigeria d'où partent chaque semaine des centaines de jeunes et moins jeunes… Plus »

Copyright © 2018 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.