6 Juin 2018

Togo: Manifestation de l'opposition avortée à Lomé

Photo: Togonews
Mercredi à Lomé. Où se cachent les manifestants ?

L'opposition togolaise, qui continue de réclamer un retour à la Constitution de 1992 et une alternance politique, voulait descendre dans les rues de la capitale, Lomé, ce mercredi matin. Mais les forces de l'ordre l'en ont dissuadée.

Comme la semaine précédente, les opposants se sont rendus au ministère de l'Administration territoriale, qui les a « orientés vers un quartier à la périphérie de Lomé », raconte Eric Dupuy, chargé de communication de l'Alliance nationale pour le changement, le parti de Jean-Pierre Fabre. Une proposition refusée par l'opposition.

« Cela fait déjà un moment que systématiquement nous informons le ministère de l'Administration territoriale pour les marches et que, systématiquement, le ministère interdit toute manifestation, y compris même les meetings politiques », dénonce Eric Dupuy.

« Le sentiment que le régime fait du dilatoire »

D'après lui, le ministère « invoque un pseudo-accord entre la facilitation et l'opposition, ce qui est totalement inexact. Nous n'avons signé aucun accord ». L'opposition a seulement « accepté de suspendre pendant le dialogue les manifestations, sachant que dans le règlement intérieur de la manifestation la durée du dialogue ne devait pas excéder dix jours ».

A présent, trois mois après le début du dialogue, l'opposition « a le sentiment que le régime fait du dilatoire pour pouvoir empêcher toute résistance à ce régime, qui régente ce pays depuis plus de cinquante années », conclut-il.

En savoir plus

L'opposition n'a pas pu mobiliser à Lomé

La coalition de l'opposition a appelé de nouveau à des manifestations durant trois jours à compter… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.