7 Juin 2018

Angola: Une compagnie de réassurance prépare son entrée sur le marché

Luanda — L'Agence Angolaise de Régulation et Supervision des Assurances (ARSEG-sigle en portugais) crée des conditions pour le démarrage des activités, cette année, de l'Entreprise Nationale des Réassurances (AngoRe) qui devra conserver une partie des risques assignés au marché international de réassurance.

Ces propos ont été tenus mercredi, à Luanda, par le président du conseil d'administration de l'Agence Angolaise de Régulation et Supervision d'Assurances (ARSEG-sigle en portugais), Aguinaldo Jaime, ayant souligné qu'en ce moment se défissent les plans d'affaires, la composition des actionnaires, comme il s'agit d'un projet prioritaire qui va atténuer la pression sur les réserves externes du pays.

Dans ses déclarations faites à la IIème édition du forum d'assurance « Oil & Gas », il a indiqué que la restructuration réalisée sur le marché d'assurance du secteur pétrolier du pays enregistrait une énorme épargne en termes de devises.

"A ARSEG a orienté les compagnies d'assurance à intégrer la coassurance, de partager les risques entre elles, et non seulement avec le marché d'assurance internationale, toujours en tenant compte de la capacité de notre marché et ne pas mettre le risque les actifs importants de notre économie d'où dépendent une grande partie d'efforts de reconstruction nationale », a-t-il dit.

Au cours de 15 dernières années, le secteur d'Assurance dans l'activité pétrolière du pays n'a presque pas connu des sinistres, partant de là, Aguinaldo Jaime a reconnu que ce secteur était béni du fait de ne pas connaitre de grandes sinistres.

De son côté, le président de la commission exécutive de l'assureur « Bonws Seguros » (organisateur de l'événement), Luís Vera Pedro, a indiqué le secteur pétrolier a enregistré une perte de 20 pour cent au cours de deux dernières années.

La perte est due à certains désinvestissements connus dans le secteur au cours de deux dernières années.

Angola

L'exécutif définit des politiques de valorisation des jeunes - Ana Dias Lourenço

Windhoek (Des envoyés spéciaux) - Le gouvernement angolais définit des politiques de formation et… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.