7 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Décès de l'étudiant Dié Eric Privat - Le gouvernement se prononce

Photo: Fraternité Matin
Bâtiment de l'INJS

Le gouvernement s'est réuni en urgence et a indiqué qu'une enquête a été diligentée et que les résultats seront connus dans les plus brefs délais.

Le gouvernement prend toutes les dispositions après la mort accidentelle de l'étudiant Dié Eric Privat, survenu le 6 juin, à l'Institut national de la jeunesse et des sports (Injs). En effet, une réunion extraordinaire a eu lieu ce jeudi 7 juin, à la Primature pour statuer sur cette situation tragique.

Sous la présidence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Le gouvernement, à travers un communiqué, a exprimé la compassion du Président de la République, Alassane Ouattara et de tout l'ensemble du gouvernement. Dans ledit communiqué lu par le ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, le gouvernement a décidé de prendre des sanctions.

«A l'issue d'une réunion qui s'est tenue ce jeudi 7 juin 2018, sous la présidence de son Excellence Amadou Gon Coulibaly. En vue d'examiner la situation, le Président de la République Alassane Ouattara et le gouvernement expriment leur compassion émue à la famille du défunt et à l'ensemble des étudiants de l'Injs», indique la note non sans rappeler que « le gouvernement rassure les étudiants et informe l'ensemble des Ivoiriens qu'une enquête a été diligentée en vue d'élucider les circonstances du décès de l'étudiant Dié Eric Privat et de situer les responsabilités».

Dans la lecture du document, le ministre François Albert Amichia a surtout précisé que « les conclusions de cette enquête seront rendues publiques dans les plus brefs délais ». Comme pour dire que le gouvernement va mettre tout en œuvre pour prendre ses responsabilités après les conclusions de l'enquête.

En attendant, l'autre importante décision est la suspension de ses fonctions, du directeur du Centre de la médecine du sport de l'Injs.

Le ministre des Sports n'a pas manqué d'inviter les étudiants à la retenue et à privilégier le dialogue. «Tout en condamnant les actes d'incivisme répétés, le gouvernement invite les étudiants à privilégier le dialogue et la négociation concernant leur problème, surtout que l'Etat a consenti d'importants moyens en vue de réhabiliter l'Injs.

A cet égard, il convient de rappeler que dix-sept (17) bâtiments sur trente-trois (33) d'une capacité de deux mille lits, ont été affectés à l'hébergement des étudiants. Les travaux de mise en adéquation en vue de leur utilisation sont en cours. Les étudiants pourront les intégrer dès la rentrée prochaine».

En savoir plus

Décès d'un étudiant à l'INJS - Le directeur du Centre de la médecine du sport suspendu

Le directeur du Centre de la médecine du sport de l'Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) a… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.