7 Juin 2018

Burkina Faso: Prévention des IST et VIH/SIDA sur l'axe Manga-Zabré - A l'assaut des comportements à risque

L'Association Nouveau Soleil a tenu, le mercredi 6 juin 2018, à Manga, une rencontre d'informations sur son projet de sensibilisation au genre, IST et VIH/SIDA au profit du personnel des entreprises chargées du bitumage de la route Manga-Zabré (RN29) et des populations riveraines du tronçon.

L'Association Nouveau Soleil (ANS) entend réduire conséquemment les risques de contagion d'IST et de VIH/SIDA que pourraient engendrer le flux de travailleurs au Centre-Sud et Centre-Est dans le cadre du bitumage de la route Manga-Zabré. En partenariat avec les trois entreprises en charge des travaux, à savoir l'Africaine des travaux publics SA (ATP), la Société des grands travaux internationaux (SGTI) et Kanazoé et frères (KF), elle envisage des actions de sensibilisation au profit du personnel desdites entreprises et des populations des centres traversés par la route. Pour situer les partenaires sur son agenda, l'ANS a tenu, le mercredi 6 juin 2018, à Manga, une rencontre d'informations.

La présidente de l'association, Mariam Simboro, à l'occasion, a expliqué que le projet va s'étaler jusqu'en fin 2019, correspondant à la durée des travaux de bitumage de la route Manga-Zabré.

Outre les travailleurs des entreprises concernées, les cibles, a-t-elle renseigné, seront des enfants, des adolescents, des personnes en situation de handicap, des hommes et des femmes d'une vingtaine de villages des communes de Manga, Gogo, Gon-Boussougou dans la région du Centre-Sud et de la commune de Zabré dans le Centre-Est.

Concrètement, les séances de sensibilisation, a précisé la présidente de l'ANS, se feront à travers des émissions radiophoniques, des confections de banderoles, des cinés-débats et des causeries-éducatives.

A en croire, Mme Simboro, cette série d'activités tombe à point nommé. « La construction de la route va drainer de nombreux étrangers à ces lieux.

Les frottements avec les populations locales peuvent engendrer des comportements sexuels à risque et provoquer de nombreuses grossesses non désirées ou un reflux du taux de prévalence du VIH. Il est important donc de mener des actions de sensibilisations pour minimiser ces phénomènes », a-t-elle avancé.

Le directeur des travaux d'ATP, Adel Zakhama, est lui aussi convaincu de l'importance de l'initiative. A l'entendre, même si son entreprise s'y est engagé pour respecter les termes de références, invitant à de telles actions sociales, il reste, selon lui, que le travail apporte un plus au développement de la région par la préservation de la santé des populations.

C'est pourquoi, il a dit fonder l'espoir que toutes les activités prévues puissent se tenir suivant le chronogramme et à la satisfaction de tous.

Burkina Faso

La Tabaski célébrée le mardi 21 août

"Le Président du Présidium de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB),… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.