8 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Après la mort d'un étudiant, le gouvernement désamorce la colère

Photo: Fraternité Matin
Bâtiment de l'INJS

Après la grosse colère et les manifestations hier et avant-hier des élèves de l'Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) d'Abidjan, le gouvernement reprend la main.

Le ministre des Sports répond aux camarades d'un élève de licence de sport qui s'est tué accidentellement faute de moyens médicaux adéquats sur place. Un accident qui a révélé d'autres travers de gestion de l'INJS, comme les problèmes de logement sur le campus sportif.

Après un début de marche avorté à Treichville dans les gaz lacrymogène de la police hier matin, les cris de colère des étudiants de l'INJS sont apparemment parvenus jusqu'au bureau du ministre des Sports ivoirien François Amichia.

Dans l'après-midi, le ministre s'est fendu d'un communiqué lu devant la presse dans lequel il indique tout d'abord que le gouvernement présente ses condoléances à la famille du jeune sportif décédé accidentellement. Puis il annonce la suspension du directeur du centre de la médecine du sport, un dispensaire visiblement défaillant au moment de l'accident mortel.

Le ministre indique par ailleurs qu'une enquête a été diligentée pour élucider les causes et les circonstances de ce décès. Enfin le communiqué mentionne que dans le cadre des opérations de réhabilitation du site sportif, dix-sept bâtiments d'une capacité de 2000 places devraient être mis en place pour la prochaine rentrée.

De quoi peut-être calmer l'impatience et les revendications des jeunes sportifs ivoiriens qui attendent depuis plusieurs mois d'y être logés...

Selon nos informations, un rendez-vous entre une délégation d'étudiants et le ministre devrait avoir lieu.

En savoir plus

Décès de l'étudiant Dié Eric Privat - Le gouvernement se prononce

Le gouvernement s'est réuni en urgence et a indiqué qu'une enquête a été… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.