8 Juin 2018

Sénégal: "La CRSE est neutre" (président)

Saly Portudal — La commission de régulation du secteur de l'électricité (CRSE) travaille dans la neutralité dans le choix des sources de production d'énergies, a assuré vendredi à Salty-Portudal, son président, Ibrahima Amadou Sarr.

"La commission de régulation du secteur de l'électricité est neutre" dans le choix des sources d'énergies, a dit M. Sarr qui s'exprimait en marge d'un atelier de formation des membres du collectif des journalistes économiques au Sénégal (COJES) et des associations de défense des consommateurs.

"Le premier critère sur le choix des producteurs est une assurance d'un taux de rentabilité normal pour les gens qui ont accepté d'investir dans le secteur. Il faut reconnaître que c'est la loi qui donne la priorité aux énergies renouvelables", a-t-il précisé.

Ainsi, dans le cadre de la revente, s'il y a deux types d'énergie, l'on favorise celle produite par une source d'énergie renouvelable, a-t-il dit.

Il est revenu sur le coût élevé de l'électricité en milieu rural, lié à la "non disponibilité" du réseau et à la disparité des habitations. C'est ce que explique, dit-il, que les concessionnaires locaux investissent beaucoup pour pouvoir alimenter correctement les populations en électricité.

"L'Etat impose à la CRSE d'assurer à ces opérateurs un taux de rentabilité normal par rapport à ces investissements", a signalé le président de la CRSE.

"Aujourd'hui, dans le cadre du programme d'urgence communautaire pour le développement (PUDC), l'Etat a réussi a amené l'infrastructure mais les populations refusent de s'abonner car se disant ne pas comprendre cet écart sur les tarifs", a expliqué Ibrahima Amadou Sarr.

Face à cette situation, le chef de l'Etat a décidé une harmonisation du tarif de l'électricité au niveau national en prenant celui de SENELEC comme référence, a indiqué M. Sarr.

"On est en train de travailler sur le projet d'avenant parce que les concessionnaires disent que le premier pas à faire est de leur garantir les compensations nécessaires pour aller à cette harmonisation", a confié M. Sarr.

Sénégal

Décès de Kofi Annan, ancien SG de l'ONU (médias)

Le ghanéen, Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'Organisation des Nations-Unies (ONU),… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.