8 Juin 2018

Ile Maurice: Affaire Medpoint - «Les maisons à Mare-Chicose et la clinique évaluées de la même façon»

Quel lien entre les maisons à Mare-Chicose et la clinique MedPoint ? Elles auraient été évaluées de la même façon par Roshni Bissesur. Du moins, au dire d'Avinash Ramlugan, Lead Government Valuer. Il a été appelé à témoigner en cour intermédiaire, ce vendredi 8 juin, dans le cadre du procès intenté à Yodhun Bissessur, ancien Chief Government Valuer et Anerood Jeebodhun, ex-Lead Government Valuer, dans l'affaire MedPoint.

Avinash Ramlugan a expliqué qu'en mars 2007, le gouvernement négociait avec les habitants de Mare-Chicose. Une première évaluation des maisons avait été faite par Roshni Bissessur, devait-il indiquer. Interrogé par Me Atish Roopchand, de la commission anticorruption (ICAC), il a souligné qu'une seconde évaluation avait été faite après que les habitants ont contesté le premier exercice.

Et au dire du Lead Government Valuer, «Roshni Bissessur a utilisé la même méthode pour évaluer la clinique MedPoint». D'ajouter : «La valeur des maisons avait été augmentée à Rs 23 millions par Miss Roshni Bissessur.»

Avinash Ramlugan a, par la suite, été contre-interrogé par Me Antoine Domingue, SC, qui représente Anerood Jeebodhun. «Selon le dossier, l'évaluation a été révisée et Miss Bissessur, avait demandé les services d'un Quantity Surveyor du ministère des Infrastructures pour connaître les prix des bâtiments résidentiels», a déclaré le Lead Governement Valuer.

Le procès se poursuivra le 13 juillet devant les magistrates Wendy Rangan et Ida Dookhy-Rambarrun. Yodhun Bissessur et Anerood Jeebodhun sont soupçonnés d'avoir abusé de leur pouvoir pour augmenter la valeur initiale du terrain et bâtiment de MedPoint de Rs 75 millions à Rs 125 millions. La clinique a été rachetée par l'Etat pour Rs 144 millions.

Les deux accusés sont représentés par Mes Ajay Daby, Antoine Domingue et Yanila Moonshiram.

Ile Maurice

Hôtel Le Suffren - Un diplomate indien dépouillé de Rs 68 000 en devises

Voilà une affaire qui embarrasse fortement les autorités mauriciennes. Alors qu'il se trouve à… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.