8 Juin 2018

Sénégal: Conseil d'administration du Pnud - Les réalisations du Pudc magnifiées à New-York

Dans la session annuelle du conseil d'administration du Programme des nations unies pour le développement (Pnud) qui se tient actuellement à New York, le bureau du Sénégal a présenté les réalisations du Programme d'urgence de développement communautaire (Pudc).

Les réalisations du Programme d'urgence de développement communautaire (Pudc) ont été présentées, hier, à New-York. C'était lors de la session annuelle du Conseil d'administration du Programme des nations-unies pour le développement (Pnud).

Selon un communiqué reçu à notre rédaction, pour le conseil d'administration, l'objectif était d'avoir une meilleure idée de l'image de la prochaine génération du Pnud sur le terrain et de son évolution au cours des premiers mois de mise en œuvre du nouveau Plan stratégique 2018-2021, qui envisage un Pnud plus efficace, transparent et responsable, et mieux à même de fournir des résultats plus solides aux pays.

«La retransmission en direct (une première en la matière) a permis de transporter, au Sénégal, les membres du conseil d'administration, de faire l'expérience du travail accompli par le Pnud sur place, mais également de rencontrer les participants, les chargés de projet, les partenaires gouvernementaux et les donateurs et de leur parler directement», renseigne le document.

La session a permis un échange à la fois interactif, vivant, et informatif entre les membres du conseil d'administration, les autorités, les bénéficiaires et les communautés soutenues par le cadre du Pudc. Après l'introduction par Tegegnework Gettu, administrateur adjoint du Pnud, une vidéo des résultats du Pudc a été projetée et un aperçu du programme a été donné par Mme Priya Gajraj, représentant résident du Pnud, et Cheikh Diop, directeur national du Pudc.

A leur suite, les parties prenantes et les participants nationaux ont partagé quelques points de vue. Il s'en est ensuivi une séance de questions-réponses avec les membres du conseil d'administration, qui portait surtout sur l'impact du projet sur la vie des bénéficiaires ; les leçons apprises du programme ; la vision que les acteurs locaux ont de la prochaine génération du Pnud tel qu'envisagé par le Plan stratégique 2018-2021.

Lancé en 2015 par le gouvernement du Sénégal, le Pudc vise à améliorer les conditions socioéconomiques des populations rurales dans les zones défavorisées du Sénégal. Doté d'un budget d'environ 192 millions de dollars (près de 105 milliards de FCfa), le projet est entièrement financé par le gouvernement sénégalais et mis en œuvre par le Pnud, avec aussi un apport financier de ce dernier. Il est axé sur le développement des infrastructures socioéconomiques de base, l'amélioration de la productivité rurale, l'agriculture et l'élevage, et le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs locaux.

Selon le communiqué, le Pudc a permis l'électrification de 335 villages (80 centrales solaires opérationnelles et produisent 255 volts en moyenne tension/basse tension) ; le raccordement des villages au réseau routier national (692 km de routes rurales construites dont 575 ouvertes à la circulation) ; la fourniture d'eau aux zones rurales (830 villages ont accès à l'eau potable, avec 229 forages et 147 châteaux d'eau). Il y a également la fourniture de matériel agricole et post-agricoles aux agriculteurs, en particulier aux femmes (3.729 équipements ont été distribués et impactent plus de 2 millions de personnes), sans oublier les chaînes de valeurs horticoles (3 centres de collecte de lait mis en place, 133 surfaces végétales cultivées couvrant 526 ha dans 133 villages, 100 périmètres clôturés d'une superficie de 402 ha complétés).

Sénégal

La FIFA menace de suspendre le Nigeria et le Ghana

La Fifa menace de suspendre les fédérations du Nigeria et du Ghana, à cause d'ingérences… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.