11 Juin 2018

Cote d'Ivoire: SIETTA 2018 à Abidjan - Un Salon du cajou pour l'autonomisation économique des jeunes africains

Du 8 au 10 novembre 2018, Abidjan sera la capitale mondiale des technologies de la transformation des noix brutes de cajou. La Côte d'Ivoire compte rééditer le succès des 2 dernières éditions du Salon international des équipements et des technologies de transformation de l'anacarde (SIETTA).

L'épineuse question de l'emploi des jeunes en Afrique s'invite à ce rendez-vous économico-commercial. Pour cause, « l'industrie de l'anacarde recèle d'énormes potentialités de création d'emplois, voire des opportunités de richesses.

Si les 711.236 tonnes de noix brutes produites en 2017 en Côte d'Ivoire étaient transformées, ce sont 100.000 emplois au moins qui seraient générés ». Déclaration faite le jeudi 7 juin par Bamba Mamadou, PCA du Conseil du coton et de l'anacarde (CCA), à l'occasion du lancement du SIETTA 2018.

À cette rencontre mondiale, le nécessaire au montage d'une unité industrielle de noix de cajou sera exposé et mis en vente. C'est le rendez-vous à ne pas manquer pour ceux qui veulent se lancer dans le secteur très prometteur de la transformation.

À la cérémonie de lancement, le Nigéria a envoyé son ambassadeur en poste à Abidjan. L'Alliance africaine du cajou (ACA) et Competitive Cashew (ComCashew) avaient leurs représentants. Une présence qui montre l'intérêt accordé à la question de la transformation de l'or gris, à l'échelle du continent. Pour le 1er pays producteur - la Côte d'Ivoire - l'enjeu est plus grand.

Avec moins de 7% de transformation pour plus de 711.000 tonnes produites, « la transformation locale des noix de cajou constitue une priorité.

Le gouvernement entend poursuivre ses efforts en faveur d'un développement intégré et durable de l'anacarde en vue de sa valorisation plus accrue afin de rendre l'industrie du cajou attrayante pour la jeunesse », a souligné le ministre ivoirien du Commerce, assurant l'intérim de son collègue de l'Industrie.

Cote d'Ivoire

Les visites se succèdent au domicile de Simone Gbagbo libérée

Voilà une semaine que Simone Gbagbo est sortie de prison, bénéficiant - comme 800 autres… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.