11 Juin 2018

Gabon: VIE ASSOCIATIVE - Le MJL (Mouvement des Jeunes Leaders) visite les populations du Haut-Komo.

Le MJL, a séjourné dans le Haut-Komo les 26 et 27 Mai dernier. Durant ce court séjour, la coordination du MJL, a rencontré le maire de Médouneu, les élèves et les populations de quelques villages afin de se présenter et surtout avoir un regard sur les maux qui minent cette région du Nord du Gabon.

Le MJL, est un mouvement qui est né de l'inspiration des jeunes gabonais issus de différentes régions du pays. Ce mouvement se démarque des autres regroupements sociaux de par sa proximité avec les populations citadines et villageoises. C'est dans cette optique qu'il a effectué une visite dans le Haut-Komo avec quelques membres de la coordination du bureau national. Dès son arrivée à Médouneu, le MJL a tenu à rencontrer l'idylle de la commune, afin de se présenter et aussi, bénéficier de quelques conseils avant d'entamer son périple, qui va l'emmener successivement dans des villages Abangayo, Nkoumadza, Efaut, Ephoulane, Edoume, Avang et Nkassi.

Le MJL, a ensuite organisé une conférence à la Mairie de Médouneu. Seuls les élèves du Lycée Ambroise Obame Ndong étaient conviés à y prendre part. Dans son propos introductif, la coordination du MJL a félicité les élèves : « Nous vous remercions d'avoir répondu massivement à notre appel. Cette journée est un grand jour pour le MJL, en ce sens qu'elle est le point de départ de notre tournée dans le département du Haut-Komo ».Cette conférence a été un véritable moment d'échange et de partage avec les élèves. Ces derniers ont tenu à faire-savoir aux conférenciers que les études sont une priorité pour eux. Et, qu'ils aimeraient donc apprendre dans de meilleures conditions pour être plus performants.

Les conférenciers ont tenu à inciter les jeunes du Lycée Ambroise Obame Ndong à développer les projets visant à les autonomiser à travers l'incubateur des projets novateurs, d'initiatives visant l'autonomisation. Ce dernier ayant pour but de recenser, suivre, évaluer et proposer aux financements les projets. Il s'agit là donc d'être en phase avec la politique de l'entrepreneuriat prônée par les pouvoirs publics.

Après cette conférence, la coordination du MJL s'est rendue au centre médical de Médouneu. De cette visite, il en ressort que le personnel médical travaille dans des conditions difficiles : « Nous travaillons sans gants depuis plusieurs mois. Nous sommes exposés a des infections, notamment lors de la manipulation des liquides biologiques du patient (urines, selles, salive... ) », a expliqué une infirmière. Et que les bâtiments du centre médical sont dans un état de dégradation très avancée. Ces bâtiments datent pour la plupart, de l'époque coloniale.

Le MJL a enfin quitté la commune de Médouneu pour se rendre dans sa périphérie, afin de rencontrer les populations qui y vivent. Le but de cette rencontre est de regrouper les populations en coopérative pour initier les projets liés à l'agriculture, l'élevage et bien d'autres domaines à travers l'incubateur PRIVA. Le mouvement a par ailleurs constaté la présence de certaines coopératives légales, notamment celles regroupant les villages Nkassi, Mbei, Akoga et Binguile qui peuvent déjà bénéficier des sources de financements compte tenu des multiples activités.

Tout au long de son ce séjour dans le Haut-Komo, la coordination du MJL a été à l'écoute des populations. Elle a promis revenir dans un futur proche pour faire le point sur les avancées des différents projets. Elle garde les pieds sur terre et ne promet ni monts ni merveilles aux populations : « Notre séjour dans le Haut-Komo a été une expérience unique. Il nous a permis de vivre tous que vous endurez au quotidien. Nous avons recueilli des informations dans le but de trouver des solutions à certains de vos problèmes. Sachez que nous ne possédons pas une baguette magique pour résoudre tous que vous avez comme problème. Mais, une fois à Libreville, nous irons frapper aux portes des fils du village pour réfléchir ensemble sur vos doléances ».

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.