11 Juin 2018

Cameroun: Des délateurs font circuler une vidéo truquée pour discréditer Issa Tchiroma

« Le changement est une loi naturelle, et tout change », nous apprend la vie. Ancien critique au vitriol de Paul Biya le président de la République, Issa Tchiroma Bakary n'a pas fait un retournement de veste comme il est communément dit, mais s'est plutôt ravisé, et pensé qu'il pouvait faire autrement pour servir son pays.

Encore que servir ou être collaborateur de Paul Biya, n'équivaut pas à ne pas servir le Cameroun. Une option qui lui vaut d'être traité par des « directeurs de conscience » aux casseroles et autres exactions multiples, d' « illégitime pour défendre Paul Biya ». Et pourtant, nous apprend l'histoire, même de grands hommes politiques dans le monde, ont à plusieurs reprises, eu à dire une chose aujourd'hui, et à déclarer le contraire le lendemain : Donald Trump (président des Etats-Unis la plus grande puissance du monde), Georges Washington, Winston Churchill.

Devenu l'un des Hommes de confiance de Paul Biya surtout en ce moment où le Cameroun fait face à la crise anglophone, la stratégie de plusieurs lobbys tapis dans l'ombre, est de déstabiliser Issa Tchiroma le ministre de la Communication, le noircir et le diaboliser, afin de déstabiliser le régime de Yaoundé. Aussi, ces politiciens aux petits souliers, pensent-ils qu'avoir été un opposant au chef de l'Etat

(d'ailleurs pour une réalité ou un contexte), équivaut à ne plus être légitime ou crédible pour le défendre, comme si changer d'avis était une idiotie.

Et pour ce faire, des vidéos truquées et manipulées, sont mises sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, pour essayer de décrédibiliser Issa Tchiroma Bakary dont les meetings tenus il y a quelques jours dans la région du Nord, ont mobilisé de dizaines de milliers de militants du Front national pour le salut du Cameroun (Fnsc), parti politique dont il est le président. Foule que seraient pourtant incapables de mobiliser, les contempteurs du leader de ce parti allié à la majorité présidentielle.

Voulant profiter de la mouvance des fake news pour le noircir, les calomniateurs d'Issa Tchiroma Bakary, en ont eu pour leur part vendredi dernier, lors de la brillante sortie du porte-parole du gouvernement, après le journal télévisé de la Crtv.

Suivez la réponse du Mincom dans cette vidéo, ainsi que le plan du gouvernement pour lutter contre les fake news.

Cameroun

Paul Biya poursuit l'apaisement

Le président de la République a décidé hier de l'arrêt des poursuites contre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.