11 Juin 2018

Burkina Faso: Evaluation de la condition physique et prescription d'exercices

Le ministère des Sports et des Loisirs a organisé, du 29 mai au 7 juin 2018, à l'Institut des Sciences du sport et du développement humain (ISSDH) à Ouagadougou une formation en évaluation de la condition physique et prescription d'exercices en lien avec la santé des adultes. Dispensée par la kinésiologie spécialiste en activité physique, Eudoxie Adopo, cette formation a mis à la disposition du Burkina Faso, 29 médecins sans ordonnance.

Le Burkina Faso dispose désormais des médecins sans ordonnance. Au nombre de 29, ils ont dans leur rang des étudiants sortants de l'Institut des Sciences du Sport et du développement humain (ISSDH) et quelques cadres du ministère des Sports et des Loisirs.

Ils ont bénéficié d'une formation en évaluation de la condition physique et prescription d'exercices en lien avec la santé des adultes.

Dispensée par la kinésiologie spécialiste en activité physique, Eudoxie Adopo, les participants, du 29 mai au 7 juin 2018 à l'ISSDH, ont été outillés pour évaluer la condition physique des adules. Pour la formatrice, le message profond c'est d'aider la population à bouger.

« Quand vous êtes assis, la maladie vient s'asseoir avec vous. Chaque fois que vous vous levez, la maladie tombe puisqu'elle est sur vos cuisses. L'idée c'est que chaque fois que vous vous levez, vous êtes en train de vous faire du bien.

Et là on parle d'activité physique », a avoué la kinésiologie spécialiste en activité physique. Avant d'ajouter que : « Quand quelqu'un dit aujourd'hui je vais m'inscrire au sport pour tous, chacun des participants doit être en mesure de dire attention est- ce que ton cœur, tes articulations ou tes muscles sont capables de supporter ?

A partir de là ils doivent pouvoir prescrire une activité physique ». Initiée par le ministère des Sports et des Loisirs, le directeur du sport pour tous, Soumaila Traoré, a rappelé que dans les facteurs de risques des maladies non transmissibles, il y a l'inactivité physique.

« Il est recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de faire 150 mn d'activité physique par semaine repartie en deux ou trois jours. Les 29 participants sont désormais nos ambassadeurs afin de convaincre à la pratique de l'activité physique », a indiqué le directeur du sport pour tous.

Par la voix des participants, Martine Bembamba a salué cette initiative du département en charge des sports et des loisirs et l'ISSDH qui leur a permis d'avoir cette formation de qualité assurée par une formatrice hors pair avec sa méthode de transmission de connaissance exceptionnelle et sa rigueur dans le travail.

Les participants ont souhaité revoir Eudoxie Adopo l'année prochaine pour d'autres modules plus approfondis, chose qu'elle a promise.

Burkina Faso

Tour du Faso - Le parcours de l'édition 2018 dévoilé

Les organisateurs du Tour international cycliste du Faso (2.2 à l'UCI) ont rencontré la presse jeudi pour… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.