12 Juin 2018

Ile Maurice: Central Electricity Board - Entre Rs 598 millions et Rs 2,4 Mds pour la centrale à Fort-George

La construction d'une centrale à gaz à Fort-George par le Central Electricity Board (CEB) passe à l'étape supérieure. Depuis la semaine dernière, un comité se penche sur les différentes propositions faites par les soumissionnaires pour la réalisation du projet, connu comme le Combined Cycle Gas Turbine (CCGT). L'organisme se trouve donc devant neuf offres dont les propositions varient entre Rs 598 645 800 et Rs 2,4 milliards.

À première vue, ce sont des compagnies chinoises qui ont fait les propositions les moins onéreuses. Mais les techniciens du CEB, qui travaillent en collaboration avec le consultant d'EDF, devront également passer en revue l'aspect technique des offres. D'ailleurs, c'est un des projets les plus compliqués que l'organisme ait préparé ces dernières années.

Qui sera donc la compagnie choisie par le CEB ? La décision sera prise durant les prochaines semaines. «C'est très technique. Comme le CEB n'a pas la compétence pour ce projet, il a fait appel à des experts d'EDF, qui le conseillent. De plus, il a dû répondre à environ 700 demandes de précision venant des soumissionnaires depuis que l'appel d'offres a été lancé l'année dernière», déclare-t-on.

Le CCGT consiste en l'aménagement d'une centrale combinée à Fort- George, marchant avec du gaz et de la vapeur, une première à Maurice. Cette centrale aura une puissance de 105 MW à 120 MW. Deux des turbines fonctionnant avec du gaz auront chacune une capacité de 35 MW à 40 MW. La chaleur émise par leur fonctionnement sera utilisée pour transformer l'eau en vapeur et faire tourner un troisième moteur de 35 MW à 40 MW.

Ce projet se fera en deux phases. D'ici 2019, les travaux pour l'installation de deux turbines à gaz débuteraient. Celles-ci devraient être opérationnelles en 2021. La deuxième phase des travaux consiste en l'aménagement d'un générateur à vapeur et l'installation de la troisième turbine.

Ce projet avait provoqué à l'origine beaucoup de polémiques. Le site choisi initialement pour la centrale à gaz avait été contesté en raison de la présence d'une zone humide. Après une question au Parlement de Paul Bérenger, le leader de l'opposition d'alors, un cadre du CEB avait été suspendu, soupçonné d'avoir fait fuiter la teneur d'une lettre. Finalement, un consultant avait conseillé un site alternatif.

Toujours au Parlement, Bashir Jahangeer, backbencher du gouvernement, avait attiré l'attention du ministre Ivan Collendavelloo sur les spécifications exigées par le CEB pour ce projet. Selon lui, il n'y aurait que deux compagnies susceptibles de participer à l'appel d'offres. L'organisme avait alors apporté de plus amples précisions.

La liste des soumissionnaires Rs

Holding SA (Grèce) 846 090 000

Electric Company ltd (Chine) 975 625 250

BCEG (Maurice) 932 687 532

Etern/SDEPCI/NEPC Jv (Chine) 2 455 065 580

Corporation Ltd (Chine) 617 001 549

Engineering Ltd (Chine) 598 645 800

Cobra-Seners-Sotravic 1 810 172 570

Electronica Electricidad (Espagne) 2 342 026 985

Al Fanar company Ltd (Afrique du Sud) 1 676 276 211

Ile Maurice

Exportation des animaux - Levée totale de l'embargo sur Rodrigues

«L'embargo concernant les bœufs, cabris et moutons est désormais levé.» Annonce du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.