12 Juin 2018

Ile Maurice: Violence domestique - La situation préoccupante malgré les lois, estime Maya Hanoomanjee

«L'étude a identifié les facteurs de risques et les déclencheurs de violence. Notre objectif est de vous faire réfléchir sur les causes profondes de la violence.»

C'est ce qu'a déclaré la Speaker de l'Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, dans un communiqué émis ce mardi 12 juin par le bureau du Premier ministre. Elle a participé au lancement d'un récent atelier de travail à Rodrigues pour rendre public les résultats d'une étude sur le profil sociologique des auteurs de violences domestiques dans le pays.

L'évènement a été organisé par le Parliamentary Gender Caucus (PGC) en collaboration avec l'Assemblée Régionale de Rodrigues et la Commission de la Femme. Cet atelier de travail a pour but d'inciter les partenaires locaux à mener une étude similaire à Rodrigues afin de déterminer le profil des auteurs de violences domestiques.

Maya Hanoomanjee, également présidente du PGC, estime que malgré les lois existantes et les campagnes de sensibilisation, la situation reste préoccupante. «J'ai pensé qu'il fallait aller à la base même du problème pour voir le profil des agresseurs. Les programmes existants se sont concentrés sur les victimes de violence et moins sur les agresseurs», a-t-elle indiqué. Le communiqué indique que Maya Hanoomanjee estime qu'il faut rester pragmatique et aborder la violence avec des données spécifiques et des programmes appropriés.

Ile Maurice

À Olivia - Il vole une moto, un récidiviste arrêté

Il était recherché. Ajay Sajeewon, un récidiviste qui habite Bel-Air a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.