12 Juin 2018

Cote d'Ivoire: BEPC 2018 - Les candidats du Bafing appelés à la sérénité

Les épreuves écrites du Brevet d'études du premier cycle (Bepc) ont débuté dans le Bafing tout comme sur l'ensemble du territoire national, ce mardi 12 juin 2018.

C'est dans le centre du collège privé, Koné Mamadou (Ckm) de Touba qu'a eu lieu la cérémonie officielle d'ouverture de la session 2018 dans la région du fleuve noir.

Achi Yapi Alexandre, secrétaire général 1 de la préfecture de Touba, représentant Benoît Yao Kouakou, préfet de la région du Bafing, préfet du département de Touba, a prodigué des conseils d'usage à toutes les parties prenantes à cet examen à grand tirage.

Aux surveillants et aux membres du secrétariat, il a dit: «nous voulons des examens propres à travers le comportement des examinateurs. Cet examen est notre propre évaluation». Il leur a demandé de faire preuve d'équité et d'impartialité vis-à-vis des candidats. «Pas de favoritisme. Donnez les mêmes chances à tous les enfants», leur a-t-il conseillé.

Aux candidats, l'administrateur civil a recommandé la sérénité et à éviter la fraude. «Soyez tranquilles et sereins. Ne cherchez pas à frauder», a-t-il dit.

Le même message est porté par Issouf Doumbouya, directeur régional de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation technique (Drenet-Fp) de Touba.

Pour la session 2018 du Bepc, la région du Bafing enregistre 1399 candidats dont 90 pour le test d'orientation en seconde. Aussi, deux centres de composition annexes à Ouaninou et Koro, ont-ils ouverts contrairement aux années antérieures où leurs candidats se déplaçaient jusqu'à Touba, chef-lieu de région pour prendre part aux examens du Bepc.

Cote d'Ivoire

Les visites se succèdent au domicile de Simone Gbagbo libérée

Voilà une semaine que Simone Gbagbo est sortie de prison, bénéficiant - comme 800 autres… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.