13 Juin 2018

Mauritanie: L'égérie Naha Mint Mouknass,nouvelle anti-soufre douleur de la politique d'Ould Abdel Aziz

Elle est l'héroïne des causes sociales. Justes et surtout anti-clivantes. Naha Mint Mouknass (49 ans), fille d'un des plus grands diplomates du continent africain, l'icône Hamdi Mouknass, le fondateur de la formation politique UDP (Union pour la Démocratie et le Progrès) dont elle a hérité, n'a pas encore fini de tracer son sillon. Majestueusement et dextérité. Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, remonte le pavé.

Elle migre aux Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille. Un strapontin qui milite avec sa foi indulgente des codes sociaux. Presque. Son arrivée à la tête de ce département stratégique dans un contexte de « surchauffe « politique fait suite à la forte demande de la part des couches défavorisées d'être mieux écoutées par le haut etablishment de l'État. Urbi orbi, la cote d'alerte lisible, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a bien compris en décryptant ces signaux venant du peuple d'en bas et d'avoir décidé de confier les rênes de ce ministère à l'égérie Naha Mint Mouknass.

Une recrue au riche pedigree

Elle connaît et maîtrise cet univers complexe et lourd de défis et d'attentes. Beaucoup de mauritaniens la présentent comme une dame de fer très stylée et bien urbanisée, qui sait se faire respecter et convaincre ses interlocuteurs immédiats et lointains. Naha Mint Mouknass peut revendiquer un riche pedigree pour avoir arpenté les allées du pouvoir (Conseillère à la Présidence de la République de 2000-2001, Ministre Conseiller à la Présidence de la République de 2001- 2005, de 2009-2011, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération). Puis un tour à l'Hémicycle novembre 2013, comme députée

à l'Assemblée Nationale. Dans l'exercice de ses fonctions ministérielles, Naha Mint Mouknass, n'a jamais trahi le principe de la fermeté et de l'ouverture. Ces deux traits de caractère qu'elle incarne depuis sous l'ombre de son défunt pater, vont fortement contribuer à faire baisser l'adrénaline sociale pour un mieux vivre des populations. C'est le sens et l'enjeu de sa nomination à la tête du ministère des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille. Une grande priorité de l'agenda chez l'homme fort de Nouakchott, connu sous le sobriquet de « Président des Pauvres ». Naha Mint Moulnass tient sur de bonnes béquilles et a une longueur d'avance d'être en terrain connu. Son réseau à travers le monde qui s'étend de Nouakchott à Durban, en passant par Paris, Bruxelles, Istanbul, Washington, milite à sa faveur.

À priori, elle surfe sur un écosystème dégagé et le pari de sa mission est prenable, selon plusieurs indiscrétions. L'égérie qui a longtemps côtoyé ceux qui font le monde est une voix qui compte en Mauritanie dont la majorité des habitants aspirent à sortir de la précarité. Dans un contexte politique où les incertitudes alimentent le brasier des chroniqueurs politiques, Naha Mint Mouknass n'a pas le droit d'échouer. Sous les étuves des sables mouvants, sa générosité et son intelligence « performer » doivent faire la différence. Une alchimie qui produira une Marquise.

Mauritanie

L'Algérie et la Mauritanie inaugurent leur premier poste frontalier

C'est une première depuis l'indépendance des deux pays. L'Algérie et la Mauritanie ont… Plus »

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.