13 Juin 2018

Burkina Faso: La Cour rejette la demande d'extradition de François COMPAORÉ

La Cour, conformément à ce que nous avions soutenu, a constaté que le dossier est vide et a donc rejeté, en l'état, la demande d'extradition de François Compaoré.

Pour ce faire, elle a stigmatisé la carence factuelle et juridique du dossier :

« si l'Etat requérant reproche à Paul François COMPAORE l'infraction d'incitation à assassinat, les éléments exposés, qui reposent sur des affirmations et des présomptions des autorités requérantes, sont insuffisants à caractériser des faits matériels précis qui pourraient lui être imputés dans les assassinats objet de l'enquête ; qu'à ce jour, la cour ne dispose pas d'éléments suffisants relatifs à la matérialité des faits imputés à François COMPAORE. »

Ainsi a-t-elle ordonné au Burkina Faso de produire, pour le 3 octobre prochain :

« des éléments matériels précis qui seraient de nature à impliquer directement François COMPAORE dans la commission des quatre assassinats. »

Il est pour le moins surprenant qu'après un an de procédure, et deux renvois, l'Etat burkinabé n'ait pas été en mesure de produire le moindre élément matériel précis.

Dès lors, on voit mal comment ce qui a été impossible hier pourrait l'être demain...

C'est pourquoi, nous serons extrêmement vigilants sur la sincérité des éventuelles pièces à venir.

Avocats de François COMPAORÉ

Maître Mathias Chichportich Bâtonnier Pierre-Olivier Sur

Burkina Faso

Fada/Ougarou - 5 gendarmes et un civil tués

Le samedi 11 août 2018, aux environs de 13 h, une équipe de la Gendarmerie nationale, chargée… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.