13 Juin 2018

Cameroun: Fonds monétaire international - Le nouveau représentant chez le Minfi

Louis Paul Motaze a reçu hier en audience, Fabien Nsengiyumva pour une visite de courtoisie.

Le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze a reçu en audience hier à Yaoundé, le nouveau représentant-résident au Cameroun du Fonds monétaire international (FMI), Fabien Nsengiyumva.

Ce dernier a indiqué à la presse qu'il s'agissait d'une prise de contact avec le Minfi avant sa prise de fonction effective dans les prochaines semaines.

Toujours selon Fabien Nsengiyumva, les échanges ont porté sur des questions liées aux missions qui lui sont assignées. Des missions qui, d'après lui, consistent au suivi du Programme de l'institution au Cameroun, au maintien de bonnes relations que le pays entretient avec le Fonds monétaire.

Le représentant-résident a dit espérer collaborer étroitement avec les autorités « et parvenir à l'atteinte des objectifs que les pouvoirs publics ont fixés dans leurs programmes économiques.

Cette visite intervient à la suite de la mission effectuée récemment par une délégation du FMI au Cameroun pour la deuxième revue du Programme économique et financier du gouvernement sous la Facilité élargie de crédit entre le 27 avril et le 14 mai derniers.

Fabien Nsengiyumva travaille au département Afrique du FMI depuis 1997 comme économiste principal. Il a été nommé par le Conseil d'administration de l'institution au Cameroun, en remplacement de Kadima Kalondji.

Cameroun

Nord-Ouest, Sud-Ouest et Ouest - Aucune situation de famine

Lors d'un point de presse hier, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural est revenu sur la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.