14 Juin 2018

Afrique: La maladie du sommeil recule toujours un peu plus dans le continent

Un séminaire de chercheurs sur la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA, dite la maladie du sommeil) s'est refermé mercredi 13 juin à Grand Bassam. Des scientifiques, médecins venus d'Ouganda, de Guinée, du Tchad, du Burkina Faso et bien sûr de Côte d'Ivoire ont fait un bilan de leurs travaux pour éliminer cette maladie mortelle transmise par la mouche.

Par le passé, les cas de trypanosomiase en Afrique se comptaient par dizaine voire par centaine de milliers. En 2016, dans les zones humides et ombragées propices à la prolifération de ce parasite transmis par la piqure d'une mouche, on ne comptait plus que 3 000 cas pour l'ensemble de l'Afrique.

Pour le docteur Dramane Kama de l'Institut Pierre Richet de Bouaké, l'élimination totale de la maladie est à portée. « Notre action porte sur le dépistage et le traitement des personnes porteuses de cette maladie. La lutte contre la mouche tsé-tsé qui transmet la maladie, nous avons des pièges, des écrans de lutte que nous plaçons dans les zones. Nous travaillons en collaboration avec plusieurs institutions, tel que l'institut de recherche pour le développement. Nous avons les financements de la Fondation Bill Gates, de l'Union européenne. »

On est à deux doigts d'éradiquer le parasite en Afrique. Il ne faut donc surtout pas relâcher les efforts de dépistage de traitement et de financement, explique Philippe Solano, directeur de recherche à l'IRD.

« C'est vraiment un point absolument crucial. On se retrouve aujourd'hui dans la même situation que dans les années 60, après une recrudescence dans les années 90 jusqu'à plus de 300 000 cas en Afrique. Donc, aujourd'hui, faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour ne pas répéter ce qui s'est passé. On doit vraiment mettre à profit les leçons de l'histoire et il faut qu'on aille jusqu'au bout cette fois-ci. »

En 2020, l'Organisation mondiale pour la Santé s'est fixé l'objectif d'élimination de la trypanosomiase comme problème de santé et 2030 pour qu'elle soit définitivement éliminée reléguée au rang des maladies d'un autre âge.

Cote d'Ivoire

Présidentielle au Mali - Alassane Ouattara félicite Ibrahim Boubacar Kéita pour sa réélection

« J'adresse mes chaleureuses félicitations à Ibrahim Boubacar Keita pour sa réélection… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.