14 Juin 2018

Tunisie: Une clôture festive

Une deuxième édition qui a fait mieux que la précédente n'eût été le petit incident où un concert de musique a été interrompu par la police municipale mais dès le lendemain les spectacles ont repris de plus belle, la Maison de l'image ayant tout en bonne et due forme.

Des soirées ramadanesques qui ont concocté un programme intéressant entre musique, cinéma, et débats intéressants, notamment durant le café des photographes avec Karim Ben Smail , Mohamed Bannani et Ezer Mnasri. Trois soirées «scènes ouvertes aux jeunes talents» nous ont également permis de découvrir des jeunes qui cultivent une vraie passion pour l'art et qui se sont produits pour la première fois devant un public.

Une découverte aussi bien dans la chanson que la poésie et la danse. Une part belle donnée au cinéma par ce festival également avec la projection des films «Kafichanta» de Hichem Ben Ammar, «Nosferatu, fantôme de la nuit» de Werner Herzog, «Les ailes du désir» de Wim Wenders et de, «L'étudiant de Prague» de Stellan Rye et Paul Wegener.

Une clôture très festive et qui a déjà commencé dès la rupture du jeûne et les organisateurs semblent pleins d'ambitions pour la prochaine édition.

Tunisie

Egypte-Tunisie, leadership en jeu

C'est un classique du football africain. L'Egypte, sept fois sacrée en 23 participations, et la Tunisie,… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.