14 Juin 2018

Afrique: Coupe du monde 2026 - United 2026, sans surprise !

(MOSCOU, Russie) - Sans surprise, United2026, le trio américain composé des Etats-Unis, du Canada et du Mexique a remporté haut la main, l'organisation de la Coupe du monde 2026, avec 134 voix pour contre 65 seulement pour le Maroc qui s'incline pour une 5ème fois.

Cinq tentatives ! Cinq échecs ! Le Maroc a encore perdu dans sa cinquième tentative d'organiser une Coupe du monde en 2026. Ce, après avoir déjà tenté sa chance en vain pour les compétitions de 1994 (Etats-Unis), 1998 (France), 2006 (Allemagne) et 2010 (Afrique du Sud). Nonobstant le suspense entretenu depuis semaines mois, le royaume chérifien a subi un nouveau revers devant le trio américain pour sa tentative d'organiser la Coupe du monde en 2026. En judo, on aurait parlé d'un ippon, tellement la victoire américaine est éclatante. Le vote fut sans appel: avec 65 votes, le Maroc a une nouvelle fois dû s'incliner, contre 134 pour le trio américain.

TRUMP, TRUDEAU ET NIETO SALUENT LA VICTOIRE DE L'AMERIQUE

La victoire du trio américain a été saluée par les chefs d'état des trois pays respectifs. Notamment le président des Etats-Unis, le Premier ministre du Canada et le président du Mexique. Chacun d'entre eux a réagi dans les réseaux sociaux pour exprimer sa satisfaction. "Les États-Unis, avec le Mexique et le Canada, viennent d'avoir la Coupe du monde. Félicitations - On a beaucoup travaillé pour ça", a déclaré le leader américain Donald Trump sur Twitter. Quant au Premier ministre canadien, Justin Trudeau, il s'est réjoui de ce résultat, en adressant ses "félicitations à tous ceux et celles qui ont travaillé sans relâche à cette candidature". "Ce sera un formidable tournoi!", a-t-il écrit sur Twitter. "Ce ne sont pas seulement nos peuples et nos familles, pas seulement nos entreprises et nos commerçants, mais aussi le football qui sait que le Canada, les États-Unis et le Mexique sont profondément unis", a salué de son côté le président mexicain Enrique Peña Nieto dans une vidéo publiée sur son compte Twitter.

DES RECETTES ONT PESE SUR LA BALANCE

Si le Maroc a mis l'accent sur le côté humain de sa candidature, sa proximité avec le vieux continent, sa monnaie unique contrairement à United 2026 avec ses trois monnaies et ses trois frontières, sans occulter ses fuseaux horaires qui risquent de donner du tournis à certains, la Fifa, elle, peut se frotter les mains. Jamais dans son histoire, elle n'aura en gagner autant d'argent en droits de télévisions et termes de retombées financières qui frôlent l'indécence. En effet, le trio ÉtatsUnis/Mexique/Canada a promis "la Coupe du monde la plus lucrative de l'histoire" avec 14 milliards de dollars de recettes, contre un "net pour la Fifa de 5 milliards de dollars" du côté marocain.

ONZE PAYS AFRICAINS ONT TOURNE LE DOS AU MAROC

La grande équation était le vote des fédérations membres de la CAF pour le Maroc. Si, pour le Sénégal, la Fifa a dévoilé que Me Augustin Senghor qui a siégé au congrès d'hier, au côté du secrétaire général de la Fédération sénégalaise de football (FSF) a voté pour le Maroc, 11 Fédérations africains ont préféré United2026. Ce qui a rendu amer les dirigeants marocains.

Il s'agit du Cap Vert, de l'Afrique du Sud, du Bénin, du Liberia, de la Sierra Leone, de la Namibie, du Botswana, du Zimbabwe, de la Guinée, du Lesotho, du Mozambique. «Je suis un peu surpris. Il y a près de 80 % de fédérations africaines qui ont préféré le Maroc. Ce n'est pas mal, mais franchement, je m'attendais à mieux. Je pense que le dossier marocain était solide. Et que cette candidature de mon pays était celle de tout un continent. Visiblement, certains ne l'ont pas vu comme cela», a regretté Abdeslam Ouaddou, l'ancien défenseur des Lions de l'Atlas. «Le Maroc a aidé de nombreuses fédérations africaines, il a de quoi être déçu de constater que certaines n'ont pas voté pour lui», s'est d'ailleurs désolé Constant Omari. Vice président de la CAF

ECHOS...

LE SENEGAL A VOTÉ POUR LE MAROC

Me Augustin Senghor a voté pour le Maroc. Même si le vote a été secret, il a été par la suite dévoilé par la Fifa. Leprésident de la FSF qui avait à ses côtés son secrétaire général, Victor Ciss, a composté son ticket pour le royaume chérifien. Les menaces de Donald Trump n'ont pas trop pesé sur la balance.

PROSTITUÉES

La Coupe du monde de football ne se passe pas que sur les aires de jeu. Comme dans chaque compétition internationale (Mondial, JO, Championnats du monde d'athlétisme) ou continentale (Coupe d'Europe, CAN), des filles de joie envahissent les pays hôtes. La Russie n'est pas en reste. Ça risque donc de chauffer sur les pelouses et en dehors. L'été en Russie...

VISITE

L'Association nationale de la presse sportive du Sénégal va recevoir ce jeudi, une délégation de la Fédération sénégalaise de football conduite par les vice-présidents Abdoulaye Seydou Sow et Cheikh Tidiane Seck. Au menu de cette discussion prévue à midi à l'hôtel OKA, les dispositions à prendre pour faciliter le travail des journalistes envoyés spéciaux des organes de presse.

PREMIERE SEANCE D'ENTRAINEMENT DES LIONS

La première séance d'entrainement de l'équipe nationale du Sénégal qui est arrivée à Kalouga mardi, est prévue ce jeudi à partir de 16 heures (locale, 13 h GMT). Une séance de travail où les journalistes ne sont autorisés à assister qu'une quinzaine de minutes.

Sénégal

Une pirogue de migrants échoue dans le centre-ville de Dakar

A Dakar, samedi 18 août à l'aube, une pirogue de migrants a échoué sur la plage du monument… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.