13 Juin 2018

Afrique: FIFA - Gianni Infantino satisfait de ses deux premières années

Porté à la tête de la Fifa le 26 février 2016, Gianni Infantino juge ses deux ans de présidence positifs. Pour lui, l'instance du football est «devenue vivante, pleine de joie, de passion, avec une vision pour un avenir».

Le président de la Fifa a exprimé sa satisfaction ce mercredi 13 juin, lors de son discours inaugural du 68e congrès de la Fifa, à Moscou (Russie).

Il a saisi l'occasion pour toucher certains points essentiels de sa gestion. Notamment, la transparence et la révolution du système des transferts.

Sur la question de la transparence, il a relevé qu'au-delà de la mise en place des réformes institutionnelles indispensables après le scandale de corruption qui a entraîné la démission de son prédécesseur Sepp Blatter, il s'est efforcé à redorer l'image de l'instance.

Concernant la révolution du système des transferts, il affirme vouloir faire une mutation pour «mettre un terme à cette mauvaise image». Il lutte pour la «protection des joueurs et des clubs» qui les forment. «Si nous ne le faisons pas, la formation des talents sera mise à mal», a-t-il déclaré. «Certes, nous n'allons pas nous faire que des amis, mais cela ne va pas bien. Il faut trouver une solution», a par ailleurs indiqué le Suisse.

Il a ensuite égrené les mesures mises en place. Il s'agit de l'assistance vidéo à l'arbitrage (Var) «bénéfique pour le football» et le Mondial à 48 équipes à partir de l'édition 2026.

C'est en présence des 210 délégués des fédérations membres que le président Gianni Infantino s'est exprimé.

Cote d'Ivoire

BAD - La semaine de l'évaluation du développement 2018 va se tenir à Abidjan

La rencontre programmée du 5 au 7 septembre, dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, aura… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.