14 Juin 2018

Angola: La Sonangol veut stopper la tendance de la baisse de production

Luanda — La Société Nationale des Hydrocarbures (Sonangol) s'est réunie, mardi, avec les représentants des opérateurs pétroliers qui travaillent en Angola dans l'objectif de chercher les solutions conduisant à l'inversion de la tendance de la baisse de production en Angola.

Dirigée par le président de la Sonangol, Carlos Saturnino, la rencontre à laquelle ont assisté toutes entreprises pétrolières opérant dans le pays, a analysé la production de l'or noir dans le passé et le présent.

Les entreprises opératrices ont été encouragées à présenter les projets et des idées qui puissent freiner la chute de la tendance installée, la conséquente augmentation de la production et les actions pour répondre aux décrets récemment publiés par le Gouvernement.

Les participants ont également discuté des principaux facteurs qui affectent la production et des nouvelles opportunités

Angola

Luanda - Un sommet régional sur la situation en RDC et au Soudan du Sud

La République démocratique du Congo (RDC) et le Soudan du Sud se trouvent au programme d'une… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.