14 Juin 2018

Tunisie: La BCT s'explique sur sa décision d'augmenter le taux d'intérêt directeur

Tunis — La Banque Centrale de Tunisie (BCT) revient jeudi, dans un communiqué sur les raisons de sa dernière décision d'augmenter son taux d'intérêt directeur, de 100 points de base à 6,75%, laquelle décison "indispensable" a suscité une vive réaction de la part de la première organisation patronale du pays : l'UTICA

La BCT estime que l'augmentation du taux directeur s'inscrit dans le cadre d'une action proactive appropriée sur les taux d'intérêts "pour juguler l'inflation qui a enregistré une forte accélération en 2018 et qui risque de s'installer à des niveaux préjudiciables à toute relance de l'activité économique et à la stabilité financière dans son ensemble".

Pour l'institut d'émission "les tensions inflationnistes risquent de s'exacerber davantage d'ici la fin de l'année avec des effets néfastes aussi bien sur la reprise récente de la croissance économique que sur le pouvoir d'achat des citoyens »,.

Elle affirme que « l'inflation risque de s'inscrire sur une tendance haussière et se situerait aux alentours de 8% en moyenne pour toute l'année 2018, en raison de l'envolée des prix internationaux de l'énergie et de la plupart des produits de base, de la remontée de l'inflation chez nos principaux partenaires, de la hausse des salaires sans amélioration de la productivité, de la persistance du déficit commercial à un niveau insoutenable et de l'accélération de la demande intérieure de consommation ». Au mois de mai 2018, le taux d'inflation est ressorti à 7,7% en glissement annuel, contre 4,8% en mai 2017.

La banque rappelle les mesures d'accompagnement citées mercredi, pour l'allocation des liquidités nécessaires, en vue de préserver un environnement financier favorable à l'investissement.

Elle précise encore que ces mesures consistent en la mise en place "de nouvelles facilités permettant de fournir de la liquidité structurelle, en l'occurrence un guichet d'appel d'offres d'une maturité de 6 mois, au profit des banques, dédié au refinancement des crédits accordés au titre de nouveaux projets d'investissement, notamment ceux initiés par les PME".

« Ce mécanisme, qui introduit une nouvelle dynamique dans la politique de refinancement de la BCT, vise in fine à fournir au système bancaire des liquidités plus stables et à les inciter à financer les PME et ce, dans le cadre d'une meilleure allocation des crédits ciblant davantage les secteurs productifs », lit-on dans le communiqué.

L'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA) a exprimé jeudi matin, son mécontentement, de la décision de la BCT de relever son taux directeur à 6,75% par an, "surtout qu'il s'agit de la deuxième augmentation depuis le début de l'année en cours et vu l'importance de son niveau (100 points de base)".

"Cette décision aura des répercussions néfastes sur la compétitivité de l'entreprise économique et sur le financement de l'investissement en raison de la hausse des couts de financement qu'elle va générer, à un moment où le pays a plutôt besoin de mesures qui encouragent l'investissement et la création de projets et d'emplois"a ajouté l'organisation.

Tunisie

Le parti islamiste Ennahda remporte 130 mairies, devant Nidaa Tounès

En Tunisie, le mouvement Ennahda est arrivé en tête en remportant 130 mairies, la majorité des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.